Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 3. Episode 1.

26 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Goldbergs

Critiques Séries : The Goldbergs. Saison 3. Episode 1.

The Goldbergs // Saison 3. Episode 1. A Kick-Ass Risky Business Party.


Quand les producteurs de The Goldbergs ont annoncé que cette année serait celle où ils feraient un épisode référence à Risky Business, je ne pensais pas que ce serait le premier épisode de la saison. Mais c’est une très bonne façon d’ouvrir la saison. Outre le fait que cet épisode est extrêmement drôle, c’est aussi un épisode qui a un vrai fond et une façon d’en discuter qui lui est propre. Ce qui est assez étrange avec ce premier épisode c’est que l’on voit à quel point la série a changé, grandi, mais aussi à quel point elle reste elle-même, fidèle à ce qu’elle a toujours plus ou moins fait. Adam Goldberg a toujours tenté de coller au plus près de sa propre vie, de sa propre jeunesse, et c’est peut-être aussi pour cela que la voix de Sean Giambrone est l’un des changements les plus importants. Mais c’est une façon de rester fidèle à ce que The Goldbergs a pu faire depuis des années maintenant. Cependant, la série reste la même, les personnages sont toujours présents et les changements ne cherchent pas à s’opérer de façon ridicule. Au contraire, tout est fait dans cet épisode pour que l’on ait l’impression que les choses prennent une tournure légèrement différente. Ensuite, nous avons A.J. Michalka qui est maintenant là pour rester. Son changement de statut dans la série pourrait donc nous offrir une nouvelle dynamique.

L’alchimie qu’elle partage avec les enfants Goldberg est vraiment intéressante et m’a beaucoup amusé aussi. Ne serait-ce que pour le passage de la voiture (qui est une référence évidente) ou encore toute l’histoire qui la mêle avec Beverly. The Goldbergs tente aussi la référence à Risky Business du début à la fin. Ce n’est pas la première fois que la série rend hommage à un film des années qu’elle dépeint. Elle l’a déjà fait avec les Goonies et Ferris Bueller. Maintenant, elle le fait donc avec Risky Business ou ce qu’elle appelle le « Tom Cruis-ing ». Barry tente alors de reproduire la fameuse scène des escaliers et de la danse, nous avons aussi la Porsche dans l’eau comme je le citais plus haut, et puis la fête que Laney organise pendant que son père n’est pas en ville. On n’avait pas besoin de plus de références que ça et du coup, je me demande si c’est considéré comme LE fameux épisode de la saison qui va reprendre un film ou bien si l’on aura droit à une nouvelle tentative avec un autre film des années 80 très prochainement. Je me demande d’ailleurs s’ils vont tenter quelque chose d’un peu moins attendu mais l’on verra bien de toute façon. J’aimerais tellement qu’elle tente Sixteen Candles mais bon, difficile d’y voir une référence pour Barry ou Adam.

Ce serait alors l’épisode d’Erica. J’aime bien la façon dont Bev s’insère dans l’épisode. C’est un peu too-much mais cela colle avec la personnalité de pot de colle de Bev. Cette dernière sait très bien ce qui se passe avec ses enfants mais elle sait aussi les comprendre et faire en sorte à la fois qu’ils apprennent une leçon et les aider à réparer leurs erreurs (en l’occurrence ici la fête organisée sans l’accord du père de Laney). Ce n’est pas neuf ce genre d’intrigues et pourtant, The Goldbergs fait en sorte que cela fonctionne. L’humour est présent, les bons sentiments sont aussi présents (comme ce que la série sait faire depuis ses débuts bien évidemment). En tout cas, je me demande s’ils sont encore capable de nous surprendre à chaque nouvelle année qui passe et l’an dernier la série s’est réinventé, nous proposant une seconde saison des plus sincères, des plus drôles. The Goldbergs était devenu l’an dernier l’une de mes comédies préférées et elle ouvre sa saison sur un bon épisode. Pas brillant mais un bon épisode qui parvient à me remettre dans le bain comme il se doit. C’est parfait et j’en n’attendais pas moins de la part de la série.

Note : 7/10. En bref, belle rentrée pour The Goldbergs.

Commenter cet article