Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Legend (2016)

20 Janvier 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Legend (2016)

Legend // De Brian Helgeland. Avec Tom Hardy, Emily Browning et Paul Anderson.


Les frères jumeaux Kray ont vraiment existé et c’est ce que j’ai découvert à la fin de Legend. Ce sont parmi les plus célèbres gangsters du Royaume Uni. Comme quoi, il y a encore des histoires de gangsters à raconter. Adapté du roman de John Pearson (déjà responsable du livre Goldeneye, une biographie de Ian Fleming, le créateur de James Bond) par Brian Helgeland (Payback, Mystic River, Green Zone), Legend bénéficie également du talent de Tom Hardy qui est chargé ici d’incarner deux rôles. Il y avait donc tout un tas de possibilités dans ce film et surtout de réussite, sauf que le résultat est légèrement différent. En effet, j’ai été terriblement déçu, peut-être car le rythme n’est pas toujours très entrainant et que l’on a l’impression que le film se perd dans ses excès. Heureusement pour nous, Tom Hardy tente de sauver le film par son charme et son interprétation assez étonnante. Il parvient à donner deux personnalités différentes aux jumeaux de façon décomplexée. Avec un titre comme Legend, je m’attendais à un film plus proche des grands films de gangster de Martin Scorcese mais sur le territoire britannique et avec le savoir faire britannique.

Londres, les années 60. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale anglaise. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

Sauf que de ce point de vue là, Legend ne révolutionne pas grand chose. Il y a de bonnes répliques qui permettent d’apporter un peu de légèreté dans ce monde de brutes. Tom Hardy s’avère être parfait pour tempérer un peu avec l’humour des deux personnages qu’il incarne. Cela me rappelle un peu par moment Strictly Criminal (avec Johnny Depp) et puis un peu à Peaky Blinders (une série britannique sur l’une des bandes de gangsters les plus connues) dans laquelle Tom Hardy a fait une apparition durant la saison 2 et est attendu dans la saison 3 qui débarquera cette année. Legend n’est en somme pas un film brillant dans le sens où il n’y a rien à en attendre. La seule vraie réussite de ce film c’est peut-être d’avoir saisi ce qui fait l’intérêt des relations fraternelles, des relations professionnelles, etc. La romance coincée au milieu de tout ça se retrouve un peu saucissonnée, quitte même à perdre un peu le téléspectateur. Je dois avouer en effet que je n’ai pas été totalement convaincu par cette romance, même si elle reste mignonne comme tout et le dénouement du film, aussi tragique soit-il, donne parfois l’impression que toutes les lourdeurs scénaristiques viennent peser d’un coup dans la balance.

Pourtant, Legend avait derrière Brian Helgeland, un scénariste chevronné connu pour d’excellents films comme Green Zone, Man on Fire ou même Mystic River et L.A Confidential. En somme, il sait comment ce genre de films fonctionnent mais avec un ton plus british, plus léger, dans une ambiance où la violence n’est pas aussi classe et bien mise en scène que dans un film de Guy Ritchie, Legend peine à trouver son style. Je me demande d’ailleurs si au fond l’inspiration première pour la mise en scène n’était pas Guy Ritchie, le réalisateur de films de gangsters britanniques qui a une vraie empreinte. Brian Helgeland n’a pas grand chose à offrir de son côté avec sa caméra dans le sens où cela manque cruellement de fulgurante collant à l’humour qui est coincé là dedans. J’aurais aimé que la mise en scène soit peut-être moins sobre et plus libre. Mais c’est tout l’enjeu (et tout le problème) de faire des biopics. Le ton est forcément difficile à trouver mais j’aurais justement apprécié que tout s’accorde. Je m’attendais notamment à être ému et il n’y a aucunes émotions dans cette oeuvre, encore un point qui ne lui va plus que ça.

Note : 5/10. En bref, c’est un peu filiforme par moment. Heureusement que Tom Hardy est là pour sortir un peu Legend d’une torpeur généralisée.

Commenter cet article

moi59 29/02/2016 07:52

Ripper street en fait je me suis trompé de titre

delromainzika 29/02/2016 17:28

Ah oui. Je vois mieux alors ^^

moi59 21/01/2016 18:08

il me semble que whitechappel avait fait un épisode sur les frère kray

delromainzika 28/02/2016 22:52

Jamais vu cette série :/