Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Eddie the Eagle (2016)

12 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Eddie the Eagle (2016)

Eddie the Eagle // De Dexter Fletcher. Avec Taron Egerton, Hugh Jackman et Christopher Walken.


Eddie the Eagle c’est l’histoire vraie de Eddie Edwards, un jeune garçon qui voulait participer aux Jeux Olympiques sans être suffisamment doué pour quoi que ce soit. Le pari de Dexter Fletcher (Sunshine on Leith) n’était pas forcément simple et pourtant, il est réussi. Cette jolie petite histoire n’était pourtant pas facile à rendre aussi touchante et drôle, et surtout agréable à suivre. Après tout, c’est un peu comme le délire de Robert Zemeckis de parler de celui qui a traversé les deux tours du World Trade Center sur un fil. Il fallait que cette histoire soit passionnante et elle ne l’était pas forcément au premier abord. Etrangement, Eddie the Eagle est un joli film, avec un message de courage particulièrement positif. Même si Dexter Fletcher n’est pas forcément le meilleur des réalisateurs, je trouve que l’ensemble fonctionne grâce à un lot étonnant de belles envolées dans un scénario très british mais pour les meilleures des raisons. Sean Macaulay et Simon Kelton signent ici leur premier film en tant que scénariste et franchement, ils ne déçoivent pas. Leur façon de raconter l’histoire de ce garçon et de son entraineur farfelu est suffisamment originale pour que l’on passe un bon moment.

Eddie Edwards n’a jamais rien eu d’un athlète, bien au contraire. Pourtant, depuis qu’il est petit, il n’a qu’un seul rêve : participer aux Jeux Olympiques. Au fil des années, ni son piètre niveau sportif, ni le manque de soutien, ni les moqueries n’ont entamé sa volonté. Et c’est ainsi qu’en 1988, celui qui n’a jamais lâché a réussi à se retrouver, on ne sait trop comment, aux Jeux Olympiques d’hiver de Calgary.

Dans le genre du film de sport, Eddie the Eagle est une belle réussite qui n’a aucune prétention, comme ce gamin que le film met en scène. Ce dernier, quand il a voulu rejoindre l’équipe olympique cherchait juste à vivre son rêve. Et Eddie the Eagle c’est justement ça, l’histoire d’un rêve et le film parvient à nous plonger dans toute la fantaisie du héros avec une vraie empathie pour le héros. Eddie the Eagle c’est un film sur le courage et le fait qu’il ne faut jamais abandonner ses rêves et tout faire pour les satisfaire. Grâce à une bonne dose d’humour et de bons sentiments jamais too-much, le film séduit à sa façon et nous offre ainsi un joli résultat créant chez le spectateur l’envie d’en voir encore plus. Le mélange du film est presque étrange dans un sens, mais c’est tout ce qu’il fallait en attendre. Grâce à Taron Edgerton et Hugh Jackman, Eddie the Eagle parvient à trouver le ton juste. Les deux associés ensemble forment un duo assez étonnant. On s’attache alors aux personnages et l’on a envie d’aller loin avec eux, de les encourager et de s’émouvoir à leurs échecs. C’est fou comment ce petit Eddie peut être touchant mine de rien.

C’est tout de même aussi l’histoire d’un homme dont le destin a été difficile. Même quand il a réussi à faire quelque chose, il n’a pas toujours réussi et beaucoup de gens ont tenté de le convaincre de ne pas poursuivre l’aventure mais il ne s’est jamais démonté. L’histoire de cet homme reste cependant hors du commun car même si beaucoup ont détesté ce qu’il représentait, d’autres ont adoré. En tout cas, je ressens encore toute l’émotion de Eddie the Eagle après avoir vu le film et c’est un peu ce que j’ai envie de retenir, le fait que le film ait réussi à nous donner envie de voir plus de cette sensibilité. Bien que l’ensemble de ce biopic prenne un chemin assez classique et simple, cette simplicité va avec l’idée que l’on se fait du garçon.

Note : 7/10. En bref, un film qui rempli d’espoir et de courage tous les spectateurs qui iront le voir. Avec un brun de légèreté et d’émotion dedans.

Commenter cet article