Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episodes 17 à 26.

10 Juillet 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Mindy Project

Critiques Séries : The Mindy Project. Saison 4. Episodes 17 à 26.

The Mindy Project // Saison 4. Episodes 17 à 26 (Partie 2).
BILAN


26 épisodes pour cette saison 4 c’était beaucoup mais la série a eu de la chance et elle en a encore plus puisqu’elle a été renouvelée pour une saison 5. Que la saison 4 s’achève sur un cliffangher romantique de ce genre n’est pas étonnant. Je dirais même que c’est une bonne nouvelle. En effet, la première partie de la saison avait eu énormément de mal à décoller et à être à la hauteur de mes attentes. A certains moments je me suis demandé si je ne devais pas laisser quelques épisodes passer avant de reprendre plus tard. La saison terminée, me revoilà. J’ai alors entrepris d’enchaîner tous les épisodes. Cela n’empêche pourtant pas la série de porter encore quelques épisodes médiocres mais j’ai encore de sales souvenirs de « So You Think You Can Finance » (4.16), l’épisode avec lequel j’avais décidé de mettre la série en pause. Il ne fallait pas forcer alors que j’étais encore dans une situation de non amour. Il me fallait manquer Mindy et c’est ce qui est arrivé à la fin de la saison 4. En binge-watchant les épisodes, je me suis rendu compte aussi que la construction de cette saison est complètement différente des saisons précédentes. Les scénaristes ont pris le pli du service de streaming, permettant ainsi de suivre les épisodes de façon beaucoup plus intéressante et régulière. Au départ je ne pensais pas enchaîner tous les épisodes et puis j’ai passé une après-midi entière devant.

C’est comme ça, cela ne s’explique pas mais je suis de nouveau sous le charme de cette comédie. Grâce à des retours comme celui d’Adam Pally (bien que trop court encore une fois), The Mindy Project continue de montrer ses forces. « Under the Texan Sun » en est la preuve, utilisant à merveille la relation entre Mindy et Peter. Depuis la première fois qu’Adam Pally est apparu dans The Mindy Project, lui et Mindy Kaling ont partagé une vraie alchimie que personne d’autre n’a dans la série actuellement. Peter est parfait pour passer du temps avec Mindy et vice-versa. Les deux sont capables de faire tout et rien pour nous amuser avec leurs propres délires. Les répliques sont souvent inspirées et la façon dont chacun utilise le comique de situation à son avantage est une réussite. The Mindy Project est délicieuse dans ce genre de moments, beaucoup moins dès qu’elle tente de remplir à nouveau des épisodes et son histoire. Comme elle le fait avec l’histoire de Mindy et Jody, sûrement la pire idée que la série ait pu avoir depuis ses débuts. Non pas que je n’aime pas Jody mais disons que cela n’a pas vraiment de sens. Garrett Dillahunt reste un bon ajout à l’univers de The Mindy Project mais je ne trouve pas que les scénaristes sachent trop quoi en faire et cela en devient désolant.

C’est dans ce genre de moments que l’on se demande ce que compte faire la série pour permettre à Mindy et Danny de se retrouver. Les deux passent d’ailleurs le plus clair de leur temps séparés durant ces 10 épisodes. Si dans un sens cela peut apparaître déstabilisant, c’est comme une façon de revenir aux débuts de la série quand Mindy était amoureuse de Danny mais célibataire et que la série pouvait alors utiliser tous les poncifs de la rom-com pour en faire des références comiques intéressantes. En tombant parfois un peu trop dans la comédie oubliable, The Mindy Project tombe dans des pièges qui ne sont pas vraiment ceux qu’on a pu lui connaître il y a quelques années. Si cela reste donc une bonne comédie romantique, la série échoue par moment à donner de nouvelles directions à ses personnages. Elle semble avoir été drainée pendant tellement d’années autour de Mindy et Danny alors forcément le reste des personnages tente de se faire une place. Cette saison 4 a alors voulu leur donner de la lumière, mettre de côté un peu Danny et Mindy en les séparant, afin de créer des intrigues différentes pour redonner aux autres personnages la place qu’ils méritent (ou pas). The Mindy Project tente alors des tas de choses, sans toujours parvenir à ce qu’elle voulait probablement faire au premier abord.

C’est là que la saison est un léger échec à mon goût, car elle veut faire des tas de choses sans avoir le poids nécessaire derrière. Certains personnages sont même anecdotiques et en passant au second plan apparaissent assez fades. Cela manque de développement. Fort heureusement que les héros sont là et notamment Mindy. Elle a toujours la bonne réplique, toujours la situation qui va nous amuser voire même nous émouvoir à de très rares occasions. Car The Mindy Project a beau être une comédie, c’est aussi bourré de romance comme il se doit avec son lot de belles surprises. Désormais il faudra attendre la saison prochaine pour voir la suite en espérant une saison 5 de bien meilleure facture que celle-ci malgré tout.

Note : 7/10. En bref, une seconde partie qui a eu ses défauts mais qui était probablement plus fidèle à ce qu’est cette comédie que ne l’était la première partie.

Commenter cet article