Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 3.

16 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #24 Legacy

Critiques Séries : 24 : Legacy. Saison 1. Episode 3.

24 : Legacy // Saison 1. Episode 3. 2:00 pm - 3:00 pm.


Cet épisode c’est ce que j’appelle du bon 24. Il y a tous les ingrédients qui font le succès de la mécanique de la série et même plus encore. De l’action, des révélations, du suspense, tout ce qu’il faut pour que l’on ait envie d’enchaîner directement après avec l’épisode suivant. Mine de rien, 24 aurait été une série parfaite pour Netflix alors que l’envie frénétique d’enchaîner les épisodes fonctionne avec la mode du binge-watching que Netflix a plus ou moins modernisée. Cet épisode représente en tout cas une montée en gamme de 24 : Legacy. La série rejoint ici un peu plus son ainée en avançant à un rythme plus proche de ce dont 24 nous a habitué par le passé. La fin de l’épisode précédent laissait supposer que 24 : Legacy pouvait aller dans une direction différente et malheureusement, tout s’achève grâce à un coup de téléphone de la CTU qui fait le ménage et parvient à calmer le commissariat. Mais j’aurais adoré un épisode en huis clos pour Carter dans cet épisode même si l’aventure qu’il connaît dans cet épisode est bien plus efficace. Disons que c’est le genre de trucs que l’on aurait eu si 24 : Legacy avait 24 épisodes pour raconter son histoire mais comme elle n’en a que 12… il faut accélérer les choses. Et la série le fait plutôt bien dans cet épisode.

L’une des choses les plus dommage avec des séries comme 24 : Legacy c’est qu’il réduit toujours tous les personnages qui n’est pas important à des intrigues secondaires et/ou mineurs qui sont uniquement là pour ralentir les gentils et créer une histoire rythmée. Tout ce qui va mal, va toujours mal. C’est un truc dans 24 : Legacy que j’aime bien car l’on sait que dès qu’un truc commence à sentir mauvais, l’explosion n’est pas loin. La séquence dans le métro aurait été trop facile s’il n’y avait pas eu de complication. La série adore retourner la situation et nous faire patienter encore un peu plus. Car si Carter avait mis la main sur la clé USB, alors une bonne partie de l’histoire de la saison serait terminée. Et ce serait dommage. Cette quête pour la clé USB va donc évoluer encore durant une bonne partie de la saison avant de partir dans une autre direction. Car au moment où Carter mettra la main sur la clé, l’attaque sera déjà bien planifiée. Enfin, je suppose. Je connais déjà 24 maintenant depuis plusieurs années. Finalement, il y a des tas de trucs sympathiques dans cette saison. Même Nicole et Ayesha, Rebecca et Keith et Donovan continuent donc de faire des tas de trucs sympathiques qui brassent beaucoup d’air mais de l’air qui nous permet de passer un bon moment.  

Note : 8/10. En bref, on retrouve le 24 que j’aime.

Commenter cet article