Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Power Rangers (2017)

15 Juillet 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Power Rangers (2017)

Power Rangers // De Dean Israelite. Avec Dacre Montgomery, Naomi Scott et RJ Cyler.


Alors que ces derniers temps c’est la mode des super-héros au cinéma, Power Rangers s’inscrit parfaitement dans cette lignée. Tout le monde a connu le dessin-animé quand il était enfant, moi le premier, et je dois avouer que j’avais bien envie de voir ce film lors de sa sortie. Mais le fait qu’il ne soit qu’en VF au moment de sa sortie, m’a complètement refroidi. Sans compter les avis qui n’étaient pas spécialement bon. C’est Dean Israelite (Projet Almanac) qui s’est retrouvé à la tête de cette adaptation. Ce réalisateur qui nous avait offert en 2015 un film intéressant mais en partie raté, revient ici pour nous jouer un mauvais tour. Visuellement, le film n’a pas l’étoffe de tous les films de super-héros qu’il soit et la mise en place est un peu longue à mon goût. C’est regrettable car je suis persuadé qu’il y avait vraiment du potentiel. Je ne suis pas vraiment un nostalgique de la série animée mais disons que le film sait aussi s’inspirer par moment de ce qui fonctionne comme Transformers ou même les sagas Marvel. Le tout à sa façon, avec un second degré qui reste cependant trop hésitant à mon goût.

Dans une petite ville, cinq adolescents découvrent qu’ils ont des pouvoirs extraordinaires. Ils vont devoir apprendre à surmonter leurs peurs et à faire équipe pour devenir les Power Rangers : le destin les a choisis pour sauver le monde de la destruction orchestrée par une force extraterrestre surpuissante…

Je crois bien que le plus intéressant dans ce Power Rangers c’est la façon dont les personnages découvrent leurs capacités et qu’ils sont formés à devenir les Power Rangers. Toute la première partie du film a ses longueurs mais s’avère assez agréable dans son ensemble alors que la seconde partie tombe rapidement dans le grotesque. Notamment la vilaine qui dans son introduction dans la bijouterie s’est avérée être plus drôle que réellement convaincante. Du coup, on perd un peu ce qui faisait le succès et l’intérêt de la franchise au départ. Le film n’a de cesse de polisser tout ce qu’il trouve et qui faisait l’intérêt du matériau d’origine, ce qui prive le film de tout un tas de choses et notamment d’une certaine forme de morale qui pourrait vraiment rendre le tout efficace. Power Rangers n’est pas un film exceptionnel, mais il y a tout de même de bons points et notamment son côté amusant, capable de se moquer du film de super-héros à sa façon, tout en racontant une histoire un peu creuse mais sympathique malgré tout. Disons que Power Rangers ressemble plus à un film à petit budget qu’à une grosse production américaine…

Note : 5/10. En bref, honorable mais pas exceptionnel.

Date de sortie : 5 avril 2017

Commenter cet article