Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Valor. Saison 1. Pilot.

10 Octobre 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Valor

Critiques Séries : Valor. Saison 1. Pilot.

Valor // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Valor me rappelle tous ces téléfilms en Direct to DVD faits avec peu de moyens et qui en plus de ça, ne racontent rien de bien passionnant. Valor s’inscrit parfaitement dans la mode de cette rentrée des séries militaires. Et pour le coup, c’est loin d’être passionnant. Mais alors TRÈS TRÈS loin. Kyle Jarrow (Lost Generation) tente de nous faire croire que Valor a une valeur, sauf que la série ne raconte rien de spécial et surtout m’ennuie terriblement. La série nous présente une intrigue familière avec un peu de potentiel tout le monde (car il en faut un peu). Sauf que le résultat manque cruellement d’entrain. Je ne parle pas d’action, mais plutôt de quelque chose qui pourrait rendre les personnages bien plus passionnants tout d’un coup. Je pense surtout que Valor ne sait pas trop ce qu’elle veut être ou veut devenir. Du coup, le résultat est assez peu reluisant. En dehors d’une photographie assez crade et de personnages filiformes et stériles, l’histoire a pourtant du potentiel et peut devenir quelque chose. Si seulement ce premier épisode ne passait pas son temps à avoir tous les défauts d’une série de The CW vieille époque quand la chaîne tentait des trucs plus adultes avec un casting d’adulescents (vous vous souvenez de sa série médicale dont j’ai même oublié le nom).

Les frontières entre la discipline militaire et le désir humain sont testées sur une base de l'armée américaine. Celle-ci abrite une unité d'élite de pilotes d'hélicoptères entraînés pour des missions locales et internationales clandestines. Alors que l'une des premières femmes pilotes de l'unité, qui a échoué dans une mission antérieure, découvre des secrets gouvernementaux et militaires, une mission est lancée pour secourir des soldats.

La série ne s’intéresse pas non plus à un sous-texte qui pourrait donner forme à une critique du système américain, alors que nous sommes dans une époque Trump-iste. Mais les dialogues sont tous trop simplistes et pas suffisamment travaillés. Même un primaire qui apprend l’anglais pourrait comprendre tout ce qui se dit, sans compter les expressions du casting qui en plus d’être peu subtiles, ne permettent pas d’apprécier réellement les personnages. Et c’est dommage encore une fois. Peut-être que The CW n’aurait pas dû tenter le drame militaire, car ici on est loin de ce que ce métier semble requérir. Comme quand Quantico a tenté de transformer la formation des agents du FBI en vaste blague. Si l’on peut se laisser séduire par le charme et le jeu d’Ochoa qui donne vie au personnage de Madani, le résultat n’est pas celui escompté non plus car le scénario n’est pas suffisamment riche et fort. Il n’y a pas vraiment de trucs intrigants ou même de triangle romantique qui pourrait donner envie de revenir d’une semaine à l’autre. Valor sera t-elle la première série annulée de la saison ? Bien probable…

Note : 2/10. En bref, ennuyeux et peu subtile.

Commenter cet article