Critiques Séries : Star Trek : Discovery. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : Star Trek : Discovery. Saison 1. Episode 6.

Star Trek : Discovery // Saison 1. Episode 6. Lethe.


Alors que CBS All Access vient de renouveler Star Trek : Discovery pour une saison 2, la saison continue. La série continue de faire des erreurs de débutante alors que le récit reste correct mais sans plus. Le problème ce n’est pas que Star Trek : Discovery est mauvaise car ce n’est pas une mauvaise série. C’est juste pas suffisamment bon, pas toujours équilibré. Je pense que le fait que cela soit une série Star Trek rend le téléspectateur un peu moins indulgent aussi sur le résultat. « Lethe » a quelques moments avec un brin d’émotions à nous soumettre, surtout dans l’histoire de Burnham. Et bien que Lorca soit un énième personnage conflictuel, Jason Isaacs est un super acteur. Et j’aime bien le voir subir les émotions que les scénaristes veulent bien lui faire subir. L’un des avantages de Star Trek : Discovery c’est que CBS a mis les moyens nécessaires afin que la série soit jolie à regarder et elle l’est plutôt bien. Les scènes sur le vaisseau sont d’ailleurs ici beaucoup plus lumineuses et moins sombres que certains épisodes précédents. Tout cela vient de la mise en scène. Sarek est à côté de ça une pièce maitresse de cet épisode et bien que son fils n’apparaît jamais à l’écran, Spock a tout de même droit d’être cité. Le fait que la série utilise encore une fois une référence et développer la race Vulcain dans Star Trek : Discovery permet de rapprocher encore une fois les univers de la série.

Chaque mention de la série originale (ou en tout cas une référence) comme quand Burnham fait référence à l’Enterprise, on a l’impression que tout cela est fait pour souligner combien Star Trek : Discovery manque de Trek-isme. Et ce n’est pas le truc le plus problématique dans cette série pour autant. Mais le fait que Star Trek : Discovery soit toujours consciente de la place des intrigues dans la timeline de l’univers Star Trek rend le tout un peu facile et il est alors difficile à juger Discovery comme il se doit. Je suis continuellement surpris par la technologie avancée de Star Trek : Discovery, surtout pour une série qui se situe 10 ans avant la série originale. Je trouve que c’est donc un peu too-much tout de suite et qu’il est difficile de cerner où est-ce que Star Trek : Discovery peut bien nous emmener. Il y a toujours des choix narratifs qui sont un peu douteux par moment et certains trucs qui m’ennuient terriblement. Il y a encore des intrigues que l’on ne va pas suivre sur plusieurs épisodes, notamment celle de Sarek. La série enchaîne alors les intrigues, les personnages, les scènettes, sans sembler vouloir créer des choses à suivre sur plusieurs épisodes. Ici, on a alors l’impression que Star Trek : Discovery se concentre sur des trucs que l’on a l’impression d’avoir déjà vu. Finalement, Star Trek : Discovery manque parfois d’imagination même si l’ensemble reste correct.

Note : 5/10. En bref, Star Trek : Discovery manque encore de surprendre.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

jypy 07/11/2017 00:12

" Le fait que la série utilise encore une fois une référence et développer la race Vulcain" ???