Critiques Séries : Castle Rock. Saison 1. Episode 10.

Critiques Séries : Castle Rock. Saison 1. Episode 10.

Castle Rock // Saison 1. Episode 10. Romans.
SEASON FINALE


Après les révélations importantes de l’épisode précédent, celui-ci se devait de conclure une saison riche en rebondissements et en idées pas toujours très bien suivies. Finalement, la série décide dans ce dernier épisode de libérer son potentiel et de jeter la clé, ce qui dans un sens est une bonne nouvelle pour la saison 2 à venir l’année prochaine. C’est donc l’épisode de la fin de l’histoire d’Henry Deaver, et la saison parvient enfin à faire quelque chose de tout ce qu’elle a pu développé depuis le premier épisode. Il était temps. Elle joue alors aussi des révélations de l’épisode précédent sur l’univers parallèle et les deux Henry Deaver. André Holland est clairement le héros de cet épisode. L’acteur brille, d’autant plus dans les moments les plus silencieux du personnage. Il sait toujours quoi faire de son personnage avec une certaine intelligence. La saison me laisse cependant avec quelques doutes et le doute reste une thématique importante de l’histoire de Castle Rock. Certaines scènes sont assez sympathiques, notamment l’accident de voiture au beau milieu de l’épisode, ou encore toutes les scènes d’André Holland et Bill Skarsgard. Ce dernier reste un véritable atout dans le casting de Castle Rock, comme cet épisode continue de le démontrer avec intelligence.

The Kid n’est pas responsable de ce qui arrive à Castle Rock pour autant. Quoi qu’il en soit, Castle Rock se termine là où elle a commencé, avec un homme intelligent dévoué à enfermer quelqu’un qu’il pense être le diable, tout en doutant de ce qu’il pense aussi. C’est assez contradictoire mais fascinant aussi par la même occasion. Cela peut facilement devenir compliqué mais j’aime beaucoup cette histoire qui change de ce que l’on aurait pu imaginer que l’on a vu le premier épisode. Ce serait bête de ne pas dire que la première saison de Castle Rock a eu ses moments décevants mais elle est tout de même été une agréable surprise. Les créateurs de la série ont mis la barre tellement haute, ne serait-ce que pour l’univers de King auquel Castle Rock tente de rester fidèle, il y a forcément quelques problématiques à résoudre. Mais les deux derniers épisodes de la saison ont su donner une conclusion intelligente à Castle Rock, qui donne aussi énormément envie de voir ce qu’il y a encore en réserve pour nous dans une seconde saison. Finalement, je dirais que ce dernier épisode est un amuse bouche efficace en son genre qui nous offre de bonnes surprises, et surtout fait des révélations inattendues.

Note : 9/10. En bref, fin de saison réussie.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article