Critique Ciné : Evasion 3 (2019)

Critique Ciné : Evasion 3 (2019)

Evasion 3 // De John Hezfeld. Avec Sylvester Stallone, Dave Bautista et 50 Cent.


Moins d’un an après la sortie du second volet, les producteurs de cette franchise nous dégotte une nouvelle histoire. Sauf que… patatra. Si ce troisième volet est bien meilleur que le second, il n’en reste pas moins un film de seconde zone, pas franchement bien tricoté. C’est au tour de John Hezfeld (15 minutes, Bad Luck) de prendre en main la caméra et de tenter d’apporter un petit truc en plus. Sauf que derrière cette mise en scène soit sombre soit jaune pisse se cache un film ennuyeux où l’action se fait finalement bien rare. Si Sylvester Stallone a un rôle plus important ici par rapport au second volet où il était relégué dans un rôle de second plan, je dois avouer que je reste déçu du voyage. Le film tente de créer des liens avec les précédents films sur fond de vengeance personnelle, mais cela ne fonctionne jamais. L’histoire met alors énormément de temps à se mettre en place (au moins la moitié du film) avant que les personnages ne soient enfin sur place et tentent de faire évader tous les gens qu’ils aiment. On perd alors aussi un peu le concept des deux premiers films où le but était de sortir une fois à l’intérieur.

Cette fois, c’est personnel : la compagne de Ray Breslin a été kidnappée. Ray, le spécialiste des systèmes haute sécurité, peut compter sur ses complices experts, l’informaticien Hush et le mercenaire Trent de Rosa, pour s’attaquer au pénitencier imprenable où elle est enfermée. Ensemble, ils vont élaborer l’extraction la plus délicate de leur prestigieuse carrière

Certainement manque de budget oblige, le film ne compte pas énormément de scènes d’action intéressantes. On se contente alors du strict minimum ce qui est un brin désolant compte tenu du casting. Avec Dave Bautista je m’attendais tout de même à quelques tours sympathiques mais il n’en est rien. Evasion 3 se contente de dialogues médiocres et de séquences qui s’enchainent sans réellement apporter grand chose de nouveau. J’ai l’impression que Miles Chapman, qui avait une bonne idée avec le premier volet de la franchise, est en train de tomber en rade d’idées. Le scénario est alors suffisamment fainéant pour ne jamais créer de réelles surprises et se contenter de ce que l’on a sous les yeux. C’est encore une fois dommage de voir Sylvester Stallone s’attarder sur des projets aussi minables alors qu’il y avait probablement mieux que ça pour lui ailleurs. Cette série Z ne va pas entrer dans les mémoires de sa filmographie et malgré quelques noms des arts martiaux présents dans le film, là aussi le film est pauvre. Evasion 3 manque de chorégraphie et d’une mise en scène digne de ce nom pour mettre le tout suffisamment en valeur. Dommage.

Note : 3/10. En bref, pas aussi raté que le précédent, mais loin d’être une partie de plaisir non plus.

Date de sortie : 17 juillet 2019 - Directement en DVD

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article