Critiques Séries : The Mandalorian. Saison 1. Episode 8.

Critiques Séries : The Mandalorian. Saison 1. Episode 8.

The Mandalorian // Saison 1. Episode 8. Redemption.

SEASON FINALE

 

Avec de l’action et quelques rires, The Mandalorian conclut sa saison de façon plutôt étonnante et efficace tout en laissant des pistes pour une saison 2. Mais avant tout, je pense que dans mes personnages préférés de l’année, Baby Yoda aura une place toute particulière. C’est un personnage étonnant qui n’aura tant ému, fait rire et offre de bons moments dans une série qui au départ se reposait sur lui. C’est grâce à lui que j’ai eu l’envie de poursuivre l’aventure et je ne regrette pas du tout. Surtout que ce dernier épisode (de 46 min !) nous offre tout ce que l’on pouvait souhaiter depuis le départ dans cette série. 

 

Cet épisode est clairement le meilleur que l’on ait vu depuis le début de la saison. En plus d’enchaîner les jolies scènes d’action, les décors grandioses , c’est avant tout un épisode qui sait exploiter ses personnages et le danger qui les entoure afin de nous le faire ressentir. En offrant aussi plus de profondeur au héros et de nouvelles dimensions à explorer, l’épisode n’a de cesse de surprendre à sa façon. Jon Favreau a su créer une saison équilibrée malgré un départ étrange. Les dialogues sont charmants, avec quelques pointes d’humour bienvenues et des références qui font plaisir. 

 

Giancarlo Esposito reste un bon vilain (et joli cliffangher au passage auquel je m’attendais un peu mais pas totalement) qui a le mérite d’apporter des enjeux nécessaire au bon déroulement de cet épisode. Au delà de ça, si l’acteur s’impose à la perfection, c’est sur Mando que tout repose et accessoirement à la petite tête toute mignonne de Baby Yoda. La mise en scène de Waititi aide énormément la mise en oeuvre de l’épisode et lui offre une certaine valeur qui change de bien des séries que l’on peut voir sur le petit écran. L’avantage de The Mandalorian aura été aussi de développer des personnages tout en les connectant à l’univers de Star Wars sans trop en faire pour autant. On en apprend plus sur le passé, sur les liens de chacun avec les autres et c’est finalement pile poil ce que The Mandalorian se devait de nous offrir. Bien que Baby Yoda ne nous offre rien de très original, il sait être le petit personnage que l’on a envie de prendre dans ses bras et c’est largement suffisant. 

 

L’idée de partir à la recherche de la maison de Baby Yoda est parfaite. J’ai envie d’en voir d’autres des Baby Yoda. Et si on peut en adopter un, je lève la main !

 

Note : 8/10. En bref, fin de saison réussie pour The Mandalorian. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article