Critiques Séries : The Secrets she Keeps. Saison 1. Pilot (Australie)

Critiques Séries : The Secrets she Keeps. Saison 1. Pilot (Australie)

The Secrets she Keeps // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Les australiens continuent en ce moment de nous proposer des séries originales. La dernière en date c’est The Secrets she Keeps de la chaîne Ten, un drame domestique s’inspirant du polar noir. Adapté du roman de Michel Robotham, la série nous plonge au coeur de la vie de deux femmes, enceintes, qui vont se rencontrer. Le point de départ peut sembler assez classique et facile, mais c’est l’évolution qui rend le récit d’autant plus intéressant. Tout le monde a un secret à cacher, ce qui peut alors ramener à d’autres séries ou fictions du genre. Il y a de toute façon des squelettes dans les placards de tout le monde quand en apparence ils ont une vie heureuse où tout semble aller pour le mieux. Desperate Housewives, sont un angle plus comique, nous l’a déjà bien appris. 

 

La rencontre entre deux femmes enceintes dans un supermarché juste à côté de Sydney va bouleverser leurs vies.

 

Laura Carmichael (Downton Abbey, La taupe) et Jessica de Gouw (Dracula, Underground) forment un duo de femmes qui n’est pas sans faire penser aux thrillers populaires des années 90. Il y a donc un arrière goût de téléfilm dramatique que l’on a l’impression d’avoir déjà vu. Les deux femmes ont une chose en commun : Meghan fait ses courses dans le supermarché où Agatha travaille et les deux femmes sont enceintes. Elles font alors rapidement se lier d’amitié, sauf que Agatha n’est pas du tout ce qu’elle dit être. Elle a des vues sur Meghan. La série reprend alors des éléments des thrillers des années 90, de La Main sur le Berceau à Basic Instinct. Ces histoires de thrillers psychologiques (ou psycho-sexuels) ont toujours eu quelque chose qui me fascine. 

 

Ce premier épisode révèle peu de choses sur l’histoire de la série pour le moment, mais elle rend curieux. Il y a quelque chose qui donne envie d’enchaîner les épisodes et rend le produit excitant. Dans la façon de créer les relations entre les personnages, leur développement, tout cela rend rapidement curieux. Les actions d’Agatha tout au long de l’épisode sont assez mystérieuses pour engager une histoire intéressante, sans pour autant tout nous dire. Le casting est parfait et cela fait plaisir de retrouver Laura Carmichael depuis la fin de Downton Abbey. Les personnages masculins de la vie des deux femmes ne sont pas forcément les plus intéressants pour le moment. Le mari de Meghan n’est pas forcément le plus heureux du monde avec ce que fait sa femme (un blog de cuisine), et Agatha a d’autres chats à fouetter, surtout quand il y a là aussi des secrets à découvrir. 

 

Note : 5/10. En bref, un thriller psychologique qui rend curieux et donne envie de découvrir un peu plus des petits secrets de chacun. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article