Critiques Séries : We Are Who We Are. Saison 1. Episode 7.

Critiques Séries : We Are Who We Are. Saison 1. Episode 7.

We Are Who We Are // Saison 1. Episode 7. Right Here, Right Now #7.

 

Avec un tel épisode riche en émotions, je dois avouer que We Are Who We Are a su me surprendre. Il s’agit d’ailleurs du meilleur épisode de la série jusqu’à présent car il parvient à mettre en avant la vraie qualité de la série : son casting. J’ai toujours l’impression que le casting de la série agit différemment de ce que le scénario veut d’eux et c’est finalement ce qui fait l’une des grandes forces de We Are Who We Are. Le casting ajoute au scénario des émotions diverses et intéressantes, mais aussi un humour et du drame qui font tout l’intérêt de la série. Car si le scénario n’est pas toujours au top, le casting est là pour faire de We Are Who We Are quelque chose de brillant et cet épisode le démontre brillamment. 

 

Il s’agit de l’avant dernier épisode de la saison et les personnages vont passer par un évènement dévastateur où les réactions de chacun vont être différentes. L’unité que Sarah a déployé a subit de nombreuses pertes humaines dont.. Craig. Tout cela permet de faire ce que We Are Who We Are n’avait pas réussi à faire auparavant : rassembler tous les personnages autour d’une histoire qui en vaut la peine. Car on a vu de nombreuses intrigues depuis le début de la saison mais aucune en dehors de l’amitié entre Cait et Fraser avait réellement d’impact. Désormais tout le monde a une place autour d’un dénominateur commun. L’épisode fait passer de nombreux personnages par des stades émotionnels différents et je dois avouer que cela me fascine. Cait et Fraser continuent de leur côté d’être des personnages fascinants. 

 

L’épisode brille par sa façon de gérer les conséquences et chacun a des vision différentes. L’histoire de Cait est clairement l’une des plus touchantes pendant que celle de Fraser l’est de façon totalement différente. Et cette scène érotique qui commençait bien que l’on nous enlève au moment fatidique m’a un peu frustré. Mais tout cela sert aussi de façon intelligente la façon dont vit Fraser les évènements actuels. Finalement, avec un peu plus de temps pour nous raconter ses aventures, cet épisode brille. Il met en valeur les personnages et l’histoire que la série raconte de façon soignée. Il n’y a pas de fioritures, juste des personnages que l’on suit dans leurs moments de vie pas toujours roses. 

 

Note : 10/10. En bref, un épisode dévastateur qui nous happe sans nous lâcher. 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article