Critique Ciné : Tom et Jerry (2021)

Critique Ciné : Tom et Jerry (2021)

Tom et Jerry // De Tim Story. Avec Chloë Grace Moretz, Michael Peña et Ken Jeong.

 

Je n’attendais pas grand chose de cette nouvelle mouture des aventures de Tom et Jerry dans le sens où pour moi, Tom et Jerry sont des personnages qui ont été étudié pour le cartoon et rien d’autre. Du coup, Tom et Jerry de Tim Story (Les 4 fantastiques, Ride Along) doit raconter toute une histoire afin de pouvoir intégrer les deux personnages dans le film. Et rien ne fonctionne. C’est même un accident industriel. Il n’y a qu’une seule scène que j’ai envie de sauver de ce film et qui vient faire écho aux cartoons alors que Tom tente de rejoindre Jerry dans sa chambre d’hôtel. Au delà de cette séquence, le scénario ressemble à tous ces films d’animaux de seconde zone sortis directement en DVD dans l’espoir de capitaliser sur une franchise connue (Beethoven, Alvin et les Chipmunks, Les Schtroumpfs et j’en passe). Ce que ce film vient prouver au delà du fait que Tim Story ne sait clairement pas faire de films c’est que Tom et Jerry ne sont pas fait pour être dans un long métrage. Les plastiques de quelques minutes de ces deux là sont drôles car tout l’univers des personnages a été étudié dans ce seul but.

 

Tom, le chat et Jerry, la souris n'ont plus de domicile. Ils emménagent dans un hôtel chic de New York où Kayla a trouvé un emploi. Mais pour qu'elle puisse le garder, il faut impérativement qu'elle chasse Jerry avant la réception d'un mariage...

 

Tom et Jerry fait aussi écho dans mon esprit à Qui veut la peau de Roger Rabbit et ce n’est une bonne chose car Tom et Jerry est encore plus une catastrophe quand on compare les deux. Les interactions entre les animaux animés et les humains ne sont pas crédibles et il faut bien avouer que ce n’est pas aidé par les personnages. Chloë Grace Moretz pour qui j’ai beaucoup d’affection est aussi présente qu’une plante dans un supermarché. On a l’impression de voir une actrice qui débute dans le théâtre d’improvisation qui délivre les dialogues les moins inspirés de toute l’histoire du cinéma. C’est sans parler du reste du casting qui malgré son passif de comédies n’arrive jamais à créer quelque chose d’amusant. C’est donc après une heure et demie exaspérantes que l’on est enfin libéré de ce qui n’a aucun intérêt. Tom et Jerry pourrait séduire le public jeune (et notamment les enfants) mais que les exploitants de cinéma ne comptent pas sur ce film pour faire revenir le public. C’est un accident industriel qui ne mérite pas d’être vu. Tim Story devrait peut-être pensé à raccrocher et à prendre sa retraite.

 

Note : 1/10. En bref, affligeant.

Sortie le 19 mai 2021 en France - Retournons au cinéma !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article