Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 17. Episode 14.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 17. Episode 14.

Grey’s Anatomy // Saison 17. Episode 14. Look Up Child.

 

Après cet épisode il ne restera que trois épisodes avant la fin de la saison et alors que le contrat d’Ellen Pompeo est toujours en cours de négociations pour une saison 18 un personnage emblématique de la série quitte Grey’s Anatomy. Après la mort de DeLuca cette saison et le départ d’Alex l’an dernier, c’est au tour de Jackson de quitter la série. Jesse Williams est présent dans Grey’s Anatomy depuis la saison 6 donc son départ est forcément un crève coeur, une nouvelle page de l’histoire de la série qui se tourne. Douze ans que ce personnage est présent et cet épisode donne l’occasion à Jackson de retrouver April. Le retour de Sarah Drew pour cet épisode était une excellente chose et surtout nécessaire pour des adieux en bonne et due forme. Le premier but de cet épisode n’est pas les retrouvailles de Jackson et April mais plutôt celles entre Jackson et ce père qu’il connaît si peu. Eric Roberts est parfait dans le rôle et permet à Jesse Williams de délivrer quelque chose de brillant et touchant. Leur alchimie est parfaite et permet de souligner les qualités de Jackson mais aussi d’offrir une vraie conclusion au personnage.

 

J’apprécie que Grey’s Anatomy n’ait pas tué le personnage (car c’est aussi quelque chose que la série adore faire) car cela permettra clairement son retour si jamais la série s’achève l’année prochaine (car je doute qu’il n’y ait pas de saison 18). Jesse Williams parvient à délivrer quelque chose de fort tout au long de l’épisode, délivrant ce qu’il fait de mieux parfaitement. Les scènes avec April viennent nous rappeler aussi à quel point ces deux personnages sont parfaits. Souligner la vulnérabilité d’un personnage est parfait pour apporter une vraie conclusion. Jackson a de nouveaux objectifs dans sa vie (la fondation) et c’est probablement tout ce qu’il fallait pour lui. Les scénaristes offrent une conclusion soignée à l’un des personnages emblématiques de Grey’s Anatomy qui fait parti des murs. Je ne m’attendais pas au départ de ce personnage mais je dois avouer que c’est peut-être aussi le moment pour Grey’s Anatomy d’arriver au bout du chemin qu’elle a commencé il y a 17 ans.

 

Jackson ressemble à son père d’après sa mère Catherine. Mais il est prêt à prendre son pouvoir et son argent afin de faire les choses qui lui tiennent à coeur plutôt que de disparaître au milieu de nulle part. Il veut s’investir et faire de ce monde quelque chose d’autre. Finalement, tout ce que Grey’s Anatomy avait fait avec Jackson lors du mouvement Black Lives Matter est une causes intéressantes pour son départ. Les scénaristes ont clairement préparé ce départ en pesant le tout de façon intelligente. En somme, Grey’s Anatomy fait tout ce dont je pouvais rêver et c’est ce que j’ai envie de voir plus souvent.

 

Note : 8/10. En bref, des adieux crève coeur mais réussis.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article