Critiques Séries : Chucky. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : Chucky. Saison 1. Episode 2.

Chucky // Saison 1. Episode 2. Give Me Something Good to Eat.

 

Cet épisode est un parfait épisode pour faire suite à l’introduction de la série Chucky. Il nous prépare petit à petit au massacre à venir et Chucky n’hésite pas à tuer une fois de plus. Les meurtres sont ces petits moments délicieux teintés d’horreur, d’humour noir et de folie. Le meurtre de la femme de ménage est parfait pour introduire cet épisode et faire suite au meurtre du père de Jake. Ce que ce second épisode démontre avant tout c’est que l’histoire de Chucky est finalement plus intéressante en série qu’elle ne pouvait parfois l’être en films. Ne vous méprenez pas, j’adore les films Chucky. C’est même l’une de mes franchises fétiches mais l’idée de voir les personnages évoluer au fil d’une saison est bien plus intéressant que le peu que l’on apprend d’eux dans des films. Jake continue de gérer les conséquences de la mort de son père, de ce qui s’est passé avec Chucky au lycée et des élèves qui se moquent de lui.

 

Mine de rien, la thématique du harcèlement scolaire est bien intégrée dans Chucky et traitée de façon plutôt intelligente. Il n’y a pas tous les poncifs de la série pour ados que l’on voit chaque année. C’est grandement aidé par Chucky lui-même mais pas seulement. Le personnage de Jake est un bon personnage et cet épisode vient aussi le faire évoluer dans une direction plus sombre. J’aime bien le fait que Jake commence à penser au point de non retour. Sera t-il capable de tuer ? C’est une question qui pouvait se poser dès le premier épisode si vous connaissez déjà la franchise. Chucky a toujours cherché à « convertir » quelqu’un dans ses aventures gores et lugubres. Jake est donc sa victime mais étant donné que le récit a le temps de développer tout ça, Jake devient un personnage attachant. Je me demande si Chucky ne cherche pas plutôt à impliquer Jake dans un meurtre afin de le faire chanter pour que Chucky puisse tuer impunément.

 

C’est plus ou moins ce genre d’histoire qu’il faudra attendre ou alors Chucky va faire en sorte que Jake soit le responsable désigné de tous les meurtres. La scène finale de cet épisode donne encore plus envie de voir la suite que celle du premier épisode. Don Mancini a su renouer avec l’esprit original de Chucky de façon fascinante. En plus de la voix originale de la poupée hantée par un serial killer c’est tout cet univers coloré que l’on retrouve à l’écran et qui s’avère réussi. La question est donc de savoir si Lexy va passer l’arme à gauche ou bien si elle va pouvoir être sauvé. Chucky veut la tuer depuis le début, Jake probablement non mais j’espère que le reste de la saison sera aussi bonne que ces deux premiers épisodes.

 

Note : 8/10. En bref, l’approche comique, le gore, le divertissement en lui-même, tout est un délice de chaque instant. Vivement la suite.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article