How I Met Your Father (Saison 1, 10 épisodes) : la route est longue...

How I Met Your Father (Saison 1, 10 épisodes) : la route est longue...

How I Met Your Mother était une comédie emblématique qui se reposait sur une histoire originale et aussi des personnages secondaires identifiables comme celui de Neil Patrick Harris. How I Met Your Father tente de reprendre le concept en lui apportant quelques nouveautés mais après une saison je dois avouer que je n’ai pas ressenti le même engouement que sa mère. Le fait que cette série ait mis dix ans à voir le jour n’a probablement pas aidé in fine mais cette idée aurait dû rester au placard malgré la bonne humeur communicative de Hilary Duff. Le concept a pourtant quelque chose : un personnage raconte comment il a rencontré celle ou celui qui a partagé sa vie à ses enfants ou son enfant. Pour autant, le concept est assez limité en même temps qu’il est plein de possibilités. Parmi les personnages de How I Met Your Father certains ont plus d’intérêts que d’autres comme Jesse, musicien raté qui a créé le buzz sur Youtube quand il a demandé sa copine en mariage et s’est pris un râteau.

 

Dans How I Met Your Father le casting est bon mais pas vraiment utilisé à bon escient. Je pense notamment à Kim Cattrall qui n’a pas tourné dans And Just Like That pour se retrouve ici dans un rôle pas toujours intéressant, voire même un peu ennuyeux. Il manque un brin de piquant à son personnage que la série tente de lui donner vers la fin quand on découvre The Captain incarné par Kyle MacLachlan qui fait toujours bon de voir dans une comédie. How I Met Your Father enchaîne une flopée de guests comme Paget Brewster, Leighton Meester (Gossip Girl) ou encore Dan Bucatinsky mais cela peine à transformer l’essai pour autant. La série n’ose rien et se contente donc de faire le strict minimum. Là où je m’attendais à ce que How I Met Your Father soit capable de me surprendre, je me suis retrouvé avec une série qui ne sait pas dans quelle direction elle veut réellement aller en dehors du fait que l’on est sensé rencontrer l’homme de la vie de notre héroïne.

 

How I Met Your Father manque de punching, de dialogues ciselés et mémorables qui permettraient aussi de faire parler de cette comédie. On n’a pas de gimmick chez les personnages qui se contente de délivrer du texte. Si au fil des épisodes la série se laisse un peu plus aller dans le registre comique, je n’ai pu m’empêcher de voir dans cette comédie quelque chose qui n’a rien de neuf. How I Met Your Father ressemble donc à un vieux pot retrouvé sur une étagère dans une cave et que l’on aurait décidé d’ouvrir car Hulu avait besoin d’une comédie identifiable. La naphtaline c’est bon quand la nostalgie est justifiée. Pour cette comédie ce n’est pas du tout le cas. Ted et Robin étaient parfaits dans la série mère, Sophie et Jesse sont des personnages trop lisses et gentils pour devenir cultes ou mémorables. Je n’ai rien contre regarder des comédies confortables qui se déguste sans trop de réflexion mais j’attendais certainement trop de la part de How I Met Your Father.

 

Ainsi, How I Met Your Father manque d’idées, de partis pris mémorables et de répliques qui viennent nous surprendre. La série perd ainsi de la super de l’originale avec des dialogues lisses. Ce n’est clairement pas aussi dynamique que la comédie originale et c’est bien là le problème. On est en 2022, on pourrait imaginer que How I Met Your Father serait plus irrévérencieuse sur certains sujets mais il n’en est rien. On a l’impression que les scénaristes ne veulent blesser personne et donc se contente de tâtonner à droite et à gauche. La guest star du dernier épisode est maligne mais ce n'est pas suffisant pour faire de How I Met Your Father l'égale de How I Met Your Mother.

 

Note : 4.5/10. En bref, pas de vagues… une comédie décevante qui n’offre rien de neuf, mais des dialogues lisses et un manque cruel d’humour.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article