Critiques Séries : La Brea. Saison 2. Episode 3.

Critiques Séries : La Brea. Saison 2. Episode 3.

La Brea // Saison 2. Episode 3. The Great Escape.

 

Après un second épisode moins efficace que le premier, « The Great Escape » se concentre sur moins d’intrigues différentes et parvient justement à délivrer quelque chose de plus efficace. Les retrouvailles entre Gavin et Eve sont sensées produire une certaine émotion. Même si je ne suis pas forcément touché par ce que La Brea nous offre car j’ai toujours du mal à trouver les personnages attachants, il était tout de même temps que les deux se retrouvent. Gavin et Eve pourraient enfin former un bon duo à la recherche d’une porte de sortie, en plus de pouvoir sauver leur fils. Durant tout l’épisode les deux échafaudent un plan afin de sortir des griffes de leurs kidnappeurs. Mais ce n’est pas tout car La Brea semble aller dans la direction dangereuse du triangle amoureux. Alors que Eve et Levi avaient débuté une relation au début de l’épisode, Gavin débarque pour retrouver sa femme au mauvais moment. La jalousie de Levi pourrait conduire La Brea dans une direction intéressante mais uniquement si les scénaristes savent quoi en faire. Pour le moment on ne peut pas dire que cela soit brillant.

 

Les relations entre les trois personnages ne sont pas simples mais à l’écran c’est assez bâclé. Je trouve que La Brea use un peu trop des facilités narratives pour l’évolution de cette relation. C’est sympathique car cela rythme aussi l’épisode et permet d’entrevoir un futur triangle mais pas sûr que cela soit ce sur quoi j’ai envie de voir la série se concentrer. En parallèle, nos autochtones que l’on a rencontré l’an dernier veulent Silas en échange de toute la nourriture qu’ils ont pu avoir. Forcément Silas n’est pas là et tout s’enchaîne sur comment trouver de la nourriture. Quoi de mieux que de la voler à ceux qui leurs ont donné afin de reprendre ce qu’ils avaient gagné ? Si cela peut donner à la suite de la saison un coup de fouet je ne suis pas contre mais une fois de plus La Brea utilise ses propres facilités narratives qui n’ont pas toujours réussi à la saison précédente.

 

C’est le premier épisode de La Brea qui a ses deux intrigues se déroulant en 10 000 avant JC. Je préfère quand La Brea se concentre sur une époque afin d’éviter les aller-retour ennuyeux dans les années 80. Ce n’est pas que je n’aime pas ce qui se passe en 1988 mais la série prend tellement son temps pour faire évoluer cette partie du récit que c’était un des gros points noirs de l’épisode précédent. Malgré tout un tas de défauts ici et là, La Brea fonctionne malgré tout grâce à ses personnages et des intrigues simples mais efficaces.

 

Note : 5/10. En bref, en se concentrant sur une époque La Brea parvient à garder la tête hors de l’eau.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article