Critiques Séries : The Cleaning Lady. Saison 2. Episode 8.

Critiques Séries : The Cleaning Lady. Saison 2. Episode 8.

The Cleaning Lady // Saison 2. Episode 8. Spousal Privilege.

 

Kamdar est donc le vilain de la saison et après le boucan qu’il a fait dans l’épisode précédent et mettant Arman face à un dilemme, il est absent de cet épisode. « Spousal Privilege » préfère se concentrer sur les relations entre les personnages. Si je suis heureux de voir la série faire une pause dans l’histoire de Robert en se concentrant sur les conséquences des actions de l’épisode précédent, l’équilibre n’est pas toujours le bon. Thony et Arman sont toujours traumatisé par la mort de Maya mais d’un point de vue totalement différent l’un pour l’autre. Thony est terrifiée par Robert et le fait que sa présence soit un danger pour sa propre famille. Thony a peur et cela peut se comprendre. Mais avec tout ce qu’elle a vécu depuis presque deux ans de The Cleaning Lady, je dois avouer que je trouve ça assez étonnant qu’elle soit autant surprise. Si Thony a ses problèmes avec cette affaire, Arman a peur que Garrett découvre qu’il est impliqué dans la mort de Maya.  

 

Je comprends aussi le point de vue de Thony vis-à-vis de Garrett. Ce dernier a tellement fait de choses pour elle depuis le début de la série que lui mentir n’est probablement pas facile. En créant un gloubiboulga dans les relations entre les personnages, The Cleaning Lady fait les choses de façon presque intelligente. Le rythme est assez soutenu pour ne pas s’ennuyer et l’absence de Robert permet aussi à la série de ne pas stagner comme à son habitude par moment cette saison. On retrouve un peu du rythme qui m’avait accroché aux débuts de la série l’an dernier. Thony et Arman ont de leur côté un lien différent, une sorte de je t’aime moi non plus qui continue de me plaire. On sait très bien qu’à un moment donné il va falloir que les deux passent à la vitesse supérieure mais je n’en ai pas forcément besoin pour le moment. Surtout que chacun des deux personnages après ce qui s’est passé avec Cortes et Robert, ont des priorités totalement différentes. Thony veut protéger sa famille et a aussi une dette envers Garrett (c’est en tout cas comme ça qu’elle le ressent).

 

Le trio Garrett / Thony / Arman fonctionne toujours aussi bien. C’est un peu le sel de The Cleaning Lady et ce qui fait tout l’intérêt de la série aujourd’hui. J’aimerais bien que les scénaristes en prenne un peu plus conscience par moment plutôt que de nous regarder dans des tas d’intrigues redondantes au fil des épisodes. Il a tout de même fallu attendre presque sept épisodes pour que la saison 2 de The Cleaning Lady démarre réellement et nous offre enfin quelque chose qui vaut le coup d’oeil. En se posant ici sur les relations (ce qui a toujours été l’une des forces de la série), je suis à la fois déçu car le rythme n’est pas aussi soutenu que dans l’épisode précédent mais content car c’est aussi pour ça que j’aime bien cette série quand elle le veut bien. 

 

Note : 6/10. En bref, The Cleaning Lady reprend un peu du poil de la bête en revenant aux fondamentaux. 

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article