Critique Ciné : Revoir Paris (2022)

Critique Ciné : Revoir Paris (2022)

Revoir Paris // De Alice Winocour. Avec Virginie Efira, Benoît Magimel et Grégoire Colin.

 

Impossible de ne pas penser aux attentats de 2015 lorsque l’on regarde Revoir Paris mais le film d’Alice Winocour (Mignonnes, Proxima) n’est pas là pour se concentrer sur l’acte en lui-même (comme cela a été le cas avec Novembre) mais plutôt sur les ramifications psychologiques d’une femme qui trois mois après reste bouleversée. Revoir Paris parle donc de reconstruction après un choc émotionnel. L’attentat dans la brasserie parisienne est en lui-même un moment fort, assez impressionnant par rapport à la tension qui s’opère mais Revoir Paris se joue bien après cet évènement. Virginie Efira et Benoît Magimel sont parfaits dans ces rôles de gens traumatisés qui tentent d’aller de l’avant dans leur vie en comprenant ce qui s’est réellement passé ce soir là. Ce n’est pas facile de plonger dans l’intimité psychologique d’une survivante d’un attendant mais Revoir Paris ne veut pas être un porte drapeau non plus. Le film, aussi risqué soit-il, parvient à être résilient et à donner à son message une vive émotion. 

 

A Paris, Mia est prise dans un attentat dans une brasserie. Trois mois plus tard, alors qu’elle n’a toujours pas réussi à reprendre le cours de sa vie et qu’elle ne se rappelle de l’évènement que par bribes, Mia décide d’enquêter dans sa mémoire pour retrouver le chemin d’un bonheur possible.

 

Revoir Paris est donc une aventure qui parvient à frapper juste et surtout toucher le petit coeur du spectateur. Virginie Efira, déjà exceptionnelle dans Les enfants des autres (l’un des mes films préférés de 2022), démontre ici aussi qu’elle a un talent remarquable. Elle donne l’impression d’avoir elle-même vécu un traumatisme de cette ampleur, donnant encore plus de crédit à son personnage. Revoir Paris ne veut pas nous accabler pour autant. Il délivre alors des émotions sans jamais trop en mettre non plus. L’écriture est soignée et c’est l’un des aspects les plus intéressants du film. Revoir Paris prend aussi le temps de parler de ces gens de l’ombre, ces sans-papiers qui travaillent à Paris sans que l’on ne sache réellement qui ils sont. Car la quête de Mia c’est de retrouver celui qui lui a sauvé la vie et cette personne n’est autre qu’un sans papier. Revoir Paris est beau et touchant, impossible de ne pas se sentir happés par les émotions qu’il délivre tant elles sont vives mais justes. Le fait que le frère de la réalisatrice était au Bataclan lors des attentats du 13 novembre permet forcément à Alice Winocour de donner le ton et de représenter au mieux ce qui est vécu par l’humain dans ce genre de situation. 

 

Note : 8/10. En bref, un très beau drame où le scénario, soigné, n’est jamais trop gourmand et séduit par sa résilience constante. Virginie Efira brille de milles feux. 

Sorti le 7 septembre 2022 au cinéma - Disponible en VOD, Blu-ray et DVD

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article