Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Chronicle, amitié héroïco-maniaque...

26 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19996345.jpg

 

Chronicle // De Josh Trank. Avec Dane DeHaan, Michael B. Jordan et Alex Russell.


Cette année j'ai l'impression de ne pas être déçu par beaucoup de films. Et pour laver ma conscience d'apprécier trop de films je regarde beaucoup de navets, comme chaque dimanche sur le blog. Bref, je me suis lancé dans Chronicle avec un bon point : beaucoup de gens me l'avait conseillé. J'en ressors conquis. Cette fable de super-héros est avant tout une simple histoire d'amitié qui va tourner au drame quand l'un des membres va devenir cinglé. Josh Trank surprend avec Chronicle, non pas par le principe employé qui est celui du found-foutage (remis au goût du jour avec Rec), mais plutôt par la façon de raconter cette histoire. Tout débute avec beaucoup de mystère, mais mené avec habilité. On ne sait pas où l'on met les pieds mais on voit une bonne d'ado qui vont devenir petit à petit amis, tout simplement parce qu'un secret les lient. C'est une bonne base que l'on a et qui arrive à passionner le spectateur durant la première heure du film. Puis le film prend un second tournant, celui d'un gros blockbuster qui en met plein la vue. Le budget est assez petit, mais au fond je n'arrive même pas à critiquer les effets spéciaux car ils n'étaient pas problématique. On est dans un film geek, qui a une certaine élégance.

Après avoir été en contact avec une mystérieuse substance, trois lycéens se découvrent des super-pouvoirs. La chronique de leur vie qu’ils tenaient sur les réseaux sociaux n’a désormais plus rien d’ordinaire…
D’abord tentés d’utiliser leurs nouveaux pouvoirs pour jouer des tours à leurs proches, ils vont vite prendre la mesure de ce qui leur est possible. Leurs fabuleuses aptitudes les entraînent chaque jour un peu plus au-delà de tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Leur sentiment de puissance et d’immortalité va rapidement les pousser à s’interroger sur les limites qu’ils doivent s’imposer… ou pas !

Côté scénario, le début tient bien plus la route que la seconde partie. Tout simplement parce que l'on pose les bases de l'amitié, de la découverte des pouvoirs et de leur utilité dans la vie du quotidien. Le tout passe notamment par quelques références humoristiques bien senties. Chronicle devient alors amusant et drôle. Puis petit à petit le ton noirci, et l'on plonge alors dans la torpeur. Un personnage devient méchant et utilise ses pouvoirs contre les gens et uniquement pour son propre usage personnel. La mort de sa mère, une famille instable, auront eu raison de lui et de ses nerfs. Sans compter que petit à petit l'amitié va prendre un coup dur quand l'un des trois membres meurt foudroyé (littéralement). Au fond, Chronicle n'a pas de grande surprise à nous offrir mais c'est assez bien foutu grâce à des dialogues simples, sans prise de tête. Le film est un simple bud-movie qui fait passer un bon moment avant tout. Puis plus on le regarde, plus on pose le regard sur la question des pouvoirs surnaturels et de l'emprise qu'ils pourraient avoir sur nous si jamais on en avait.

Josh Trank, jeune réalisateur prouve avec Chronicle que le cinéma à petit budget n'est pas mort et qu'il peut faire de grandes choses. Au fond, Chronicle rivalise avec des blockbuster et notamment certains sortis cette année. Je suppose qu'à côté de La Colère des Titans, Chronicle apparait comme un chef d'oeuvre tout simplement parce qu'il ne se prend jamais la tête. Parfois même on se sent angoissé quand on regarde ce film. Et si il était proche de nous ce grand méchant que le film construit au fur et à mesure. Trank a un vrai avenir dans le cinéma, mais j'espère juste qu'il ne sera pas trop gourmand des yeux et n'ira pas plonger son talent dans les gros budgets où il n'aura même plus les commandes de quoi que ce soit. Ah oui, oups… il est entrain de travailler sur un reboot des 4 Fantastiques… En espérant qu'il ne s'y brûle pas les ailes étant donné que dans le monde des super-héros il a réalisé une jolie chronique.

Note : 7.5/10. En bref, un film intéressant sur une amitié naissante qui vire au blockbuster avec énergie et nouveauté.

Commenter cet article