Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Cowboys & Envahisseurs, innovation au cinéma

25 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19788140.jpg

 

Cowboys & Envahisseurs // De Jon Favreau. Avec Daniel Craig, Harrison Ford et Olivia Wilde.


Quand j'apprends que Roberto Orci, Alex Kurtzman et Damon Lindelof, scénaristes de Fringe et Lost, scénarisent un film, je ne peux qu'être joyeux. Et c'est le cas. Cowboys et Envahisseurs est un film très décrié par la critique et bizarrement, moi j'ai beaucoup aimé. Ce n'est pas une simple histoire, il faut être honnête mais c'est aussi un cast parfaitement orchestré, et une réalisation restituant l'univers présenté à merveille. En tant qu'admirateur du western, pour ses qualités notamment, j'aime bien quand le genre est totalement dépoussiéré. Et ce film c'est l'exemple même du grand chamboulement en intégrant une histoire de science fiction et d'invasion alien venant voler l'or de la Terre. Favreau mélange un cocktail explosif et audacieux, un pari qui pour moi est plus que réussi de part le fait que le film replis ses obligations.

Arizona, 1873. Un homme qui a perdu tout souvenir de son passé se retrouve à Absolution, petite ville austère perdue en plein désert. Le seul indice relatif à son histoire est un mystérieux bracelet qui enserre son poignet. Alors que la ville est sous l’emprise du terrible colonel Dolarhyde, les habitants d’Absolution vont être confrontés à une menace bien plus inquiétante, venue d’ailleurs...

L'histoire de ce film est excellente. Bon, je suis un fan de SF qu'on ne refait pas et de l'univers des scénaristes qui l'on écrit mais quand même. N'oubliant pas que Firefly existe (western moderne de SF, d'un tout autre genre je vous l'accorde), ce film réussi ce qu'il entreprend. Débutant dans le plus grand flou, et présentant un personnage robuste qu'est celui de Daniel Craig, excellente représentation de ce que l'on sait faire de mieux dans le genre de nos jours. L'acteur maîtrise sa composition. Il hérite comme partenaire de l'excellent Harrison Ford. Papi vétéran du cinéma, il a quand même derrière lui Indiana Jones et c'est un peu de lui que j'ai retrouvé dans son personnage notamment dans les dialogues. Il est à la fois incisif et drôle, parfois même un peu plus intimiste (quand il raconte sa jeunesse à un jeune enfant, ou qu'il va donner son couteau).

Le réalisateur donne un ton à son ensemble, c'est bien maîtrisé du début à la fin. Il rappelle les deux Iron Man dans leur genre. Une image à la fois sobre et généreuse, restant clinquante sans être trop colorée. Le seul truc que j'ai pas aimé dans le film c'est les flashbacks presque ridicules, souvent mal agencés dans l'histoire, et peut être trop inutile de nous répété trop souvent la même chose. Les personnages pas tous excellents mais le trio de tête est à la fois entre mystère et western old-school. C'est donc une ambiance, teintée de superbe scènes d'actions. Exploitant un univers très nouveau au cinéma (croiser les deux genres), Cowboys & Envahisseurs devrait ravir les amateurs de découvertes et de nouveautés dans le cinéma de SF et d'action. Peut être que moins de sentiments auraient été judicieux, mais d'un autre côté, on humanise les personnages, comme dans un western. La film déçoit un peu, partant un peu trop vite comme un voleur, Jake suit son chemin tel un Lucky Luke.

Note : 7/10. En bref, un western de science fiction au poil. Ce que l'on attends du genre. Réussi.

Commenter cet article