Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : La Clinique de l'Amour, potacheries polissées...

4 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20115175.jpg

 

La Clinique de l'Amour // De Artus de Penguern. Avec Bruno Salomone et Heléna Hoguerra.


L'excellent Bruno Salomone, plus connu pour son rôle dans la série comique française Fais pas ci, Fais pas ça, se retrouve dans une comédie qui surnage complètement entre comédie parodique ennuyeuse et ton beaucoup trop lisse. L'idée de La Clinique de l'Amour était pourtant excellente, celle de faire une comédie comme des Leslie Nielsen pouvait en faire dans les années 90. Sauf que malheureusement, le bon sens français et le sentimentalisme viennent gâcher un film qui aurait clairement pu être l'une des plus belle surprise française depuis des années. Le détournement des situations, du genre et des personnages manque tout de suite d'inspiration et les personnages ne parviennent pas à sauver un scénario pas suffisamment bon. Ce n'est pas faute d'essayer, notamment grâce à deux ou trois bonnes séquences ici et là. La seule chose qui sauve ce film c'est le fait qu'il évite d'être beaucoup trop en dent de scie au niveau de son rythme.

"La clinique de l’amour !" c’est "Urgences" traité à la manière de "Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?" et "Un poisson nommé Wanda". Des histoires d’amour (torrides), d’argent, de trahisons (odieuses), dans une clinique au bord de la ruine, où s’affrontent John et Michael (chirurgiens), sournoisement manipulés par Samantha, une garce aussi cupide que fatale sous les yeux (magnifiques) d'une ravissante infirmière, du doux nom de “Priscilla”. Une comédie pour tous, de 12 à 122 ans !

Le scénario écule alors de mauvaises blagues potaches qu'Artus de Penguern devait faire avec ses amis en parlant d'accouchement ou de chirurgie esthétique. Malheureusement, il n'y a aucune volonté d'aller dans l'humour jusqu'au bout et le côté français vient alors reprendre le dessus. Si cette comédie aurait pu aller beaucoup plus loin, finalement elle reste terre à terre et n'évite pas la morale bringuebalante beaucoup trop étouffante. De ce bazar pour assez bien construit, je retiens quelques bonnes idées mais aussi la présence de Dominique Lavanant en réceptionniste (cela change un peu de Soeur Thérèse.com). Finalement, La Clinique de l'Amour aurait pu être une comédie bien plus étonnante si seulement elle était parvenue à exploiter à merveille ses gags. Malheureusement ces derniers peinent à faire mouche et les références culturelles (notamment le "Je suis votre père") peine à trouver un sens au milieu de ce bordel comique.

La Clinique de l'Amour enchaine alors les gags, empile les intrigues et les personnages, mais je cherche jamais à aller plus loin que ce que le pitch annonçait bien avant. Cela manque donc d'humour et de folie, derrière cette réalisation lisse et digne des fictions de TF1 (rien n'est là pour nous faire peur mais uniquement pour nous divertir façon Camping Paradis). Les us et coutumes de la comédie française bien pensante sont là, malheureusement on est en 2012 et l'on a largement passé ce stade. Je pense que la comédie française doit aller plus loin maintenant et ne pas se cantonner à quelque chose d'aussi peu digeste. Surtout quand l'on a un agréablement bon casting (Bruno Salomone ne démérite pas et reste égal à lui même). De plus, aussi vite vu, on l'a aussi vite oublié. Dans un certain registre médical, La Clinique de l'Amour me rappelle La loi de Murphy, autre navet français.

Note : 2/10. En bref, une comédie à la peine, moralisatrice et assez indigeste derrière ce trop plein de bons sentiments.

Commenter cet article

julien 04/11/2012 18:09


que c'est nul!! j'ai réussi a tenir vingt minutes! rien n'est drôle, tout est minable de l'écriture facile signe d'une série B au jeu des acteurs!!  la parodie j'adore surtout celle venant
du Québec comme "le coeur a ses raisons" ou l'actuelle et drolissime "Les bobos" que je te conseille au plus vite!!


mais là c'est honteux!!