Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Incredible Burt Wonderstone, magie magie

18 Avril 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

TIBW-Poster.jpg

 

The Incredible Burt Wonderstone // De Don Scardino. Avec Steve Carell, Jim Carrey et Steve Buscemi.


Mettez dans une comédie mes deux acteurs de comédie préférés : Jim Carrey, que j'adore depuis ma plus tendre enfance, et Steve Carell que j'adore depuis que j'ai découvert The Office il n'y a pas si longtemps que ça finalement. A vrai dire, je ne m'attendais pas du tout à ce que cela soit la comédie de l'année, mais juste que je passe un très bon moment. Et puis au fond, j'ai trouvé dommage que The Incredible Burt Wonderstone ne soit qu'une sorte de resucée de ce que peut faire Will Ferrell (ce dernier aurait même était bien meilleur dans le rôle de Steve Carell). Mais encore une fois, je me suis bien amusé. Notamment avec quelques bons tours de magie complètement barrés, la démesure la plus totale du personnage qu'est Burt Wonderstone sans parler de cette parodie de Chris Angel incarné par le très grand Jim Carrey qui reste le ressort comique de The Incredible Burt Wonderstone le plus efficace.

Le plus grand magicien de Las Vegas est menacé par un jeune illusionniste...

J'aimerais dans un premier temps dire qu'il y a tout de même de bons effets comiques et quelques situations suffisamment cocasses pour laisser une impression pas trop mauvaise de The Incredible Burt Wonderstone. Et puis après, il y a aussi des passages lents et ronflants. C'est dommage car je suis certain que si The Incredible Burt Wonderstone n'avait pas choisi d'aller sur le terrain de la comédie moralisatrice bien américaine (le fait que l'odieux héros se rend compte qu'il doit changer et ne plus être odieux mais reconnaissant). J'aimerais bien parfois que les comédies prennent des risques et sortent de ces sentiers déjà battus plusieurs centaines de fois au cinéma. Je ne dis pas que The Incredible Burt Wonderstone est complètement raté, ou encore que c'est un navet, mais voilà, c'est trop quelconque la plupart du temps pour aiguiser l'intérêt du spectateur. Et croyez moi, je pense que j'aurais du mal à vous donner envie de voir ce film.

Pourtant, comme je vous le disais plus haut, je suis un grand fan de Jim Carrey et de Steve Carell. Ce sont deux acteurs qui ont leurs atouts et qui parviennent parfois à les mettre en avant dans The Incredible Burt Wonderstone. Le réalisateur, Don Scardino, à qui l'on doit des épisodes de comédies américaines telles que 30 Rock ou encore 2 Broke Girls pour ne citer que les plus récentes, ne fait pas ressortir grand chose de The Incredible Burt Wonderstone. Sauf peut être le début du film, quand l'on nous parle de l'enfance de Burt. Là c'était différent, bien moins passe partout. Mais j'ai compris pourquoi je n'ai pas tant apprécié The Incredible Burt Wonderstone que ça. Ce sont les scénaristes, John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein à qui l'on doit déjà le très médiocre Comment tuer son boss ?. Finalement, derrière quelques bons effets comiques (Jim Carrey m'a fait rire du début à la fin), et quelques jolies séquences touchantes (Steve Carell est le roi), ou l'apparition d'Olivia Wilde. Pas grand chose pour vous convaincre d'aller voir ce film. Dommage.

Note : 4.5/10. En bref, un beau gâchis. Il y avait de l'idée mais mal exploité dans un mélange d'humour réussi et d'une comédie moralisatrice ronflante.

CIC - La feuille d'impôts

Commenter cet article