Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Time Out, quand l'argent joue avec le temps...

3 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

19816803.jpg

 

Time Out // De Andrew Niccol. Avec Justin Timberlake, Amanda Seyfried et Cillian Murphy.


Après le succès critique de Lord Of War, Andrew Niccol revient à ses premières amours : la SF. Un retour réussi si l'on regarde le sujet de son film. Même si l'inspiration pourrait être aussi simple que le proverbe 'Time is money', finalement le point de départ est très bon. C'est le développement qui coince. Un film comme ça, beaucoup trop romancé, perd tout de suite de son charme, sans compter que la fin sous forme de "vas y on termine le film j'en ai marre d'écrire" m'a un peu gavé. Mais malgré tout, l'ensemble de Time Out (ou In Time en VO, comme quoi la France est bien le pays du retard) fonctionne correctement, avec des petits moment sympathiques. Loin d'être la réussite que fut Gattaca, Time Out offre malgré tout une réflexion apocalypsante d'un monde qui perd toute notion de la vie en arrivant à la monnayer. Car finalement, qu'est ce qu'il y a de plus cher au monde que la vie ? Rien. Du coup, le film arrive à rendre crédible un truc plausible quoi que très mal expliqué (on ne sait pas d'où ça vient, pourquoi et comment, alors qu'un film de SF se doit de poser les bases de façon très minutieuse).

Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l'argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut "gagner" du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d'années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d'échapper à la mort. Un homme, accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée. Plus que jamais, chaque minute compte.

Au fond, Time Out c'est un film d'action sympa avec Justin Timberlake qui pour l'occasion ravira les demoiselles d'une seule séquence le torse nu, et Amanda Seyfried sous l'eau en tenue d'Eve ravira les messieurs. Le cast de Time Out est jeune, énergique, ce qui permet de jouer aux épileptiques dans plusieurs scènes d'action où il faut courir, où il faut faire des cascades, où l'action doit être omniprésente. Il y a certains bons moments comme la partie de poker. On sait qu'il va gagner mais j'ai pas pu m'empêcher d'avoir peur pour le personnage. Au fond, Time Out a raison sur pas mal de choses, et même si c'est par moment c'est écrit à la truelle, on sait pertinemment qu'on est là pour passer un bon moment en la compagnie de Justin Timberlake qui porte plutôt bien le film sur ses épaules et faut oublier le jeu plus que médiocre d'une Amanda Seyfried pas crédible la plupart du temps (le pire je crois que c'est la scène où elle tire sur Cillian Murphy… ridicule). Cillian Murphy est marrant, et je n'aime pas trop l'acteur en temps normal, mais là, ça passe plutôt bien.

Je regrette la présence très courte de Olivia Wilde (incarnant la mère de Justin Timberlake) ou encore celle de Matthew Bomer. Alex Pettyfer en truand est aussi drôle qu'un sketch d'Elie Semoun (a vous de le prendre comme vous voulez). La réalisation est correcte mais reste sauvage sur certains trucs. Au final, Time Out joue dans le classique sans vouloir sortir des lignes blanches. Dommage car le sujet aurait pu être bien mieux exploité que dans cette histoire romancée qui me rappelle L'Agence plus tôt cette année. Ce dernier avait le même problème : jouer sur l'histoire d'amour afin d'éviter d'avoir trop à développer l'historie et donc de devoir des explications au spectateur. J'ai passé un bon moment, je m'en cache pas mais ça aurait pu être largement mieux. Heureusement que Justin Timberlake est là, il est fun, et surtout bien vivant (c'est un peu le nouveau Ethan Hawke d'Andrew Niccol).

Note : 6/10. En bref, un film correct qui tient son sujet de façon haletante en oubliant tout de même qu'une histoire d'amour ne remplace pas un bon vieux film de SF qui explique bien son univers et s'avère donc plus réaliste. Time Out est un correct film d'anticipation, amusant au final.

Commenter cet article

ASBAF 04/12/2011 14:07


Mouep, amusant c'est pas le mot adéquat, si ?


On a bouillave Time out sur ASBAF.fr : http://www.asbaf.fr/2011/12/time-out-deja-10-millions-de_04.html