Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Alcatraz. Saison 1. Episode 8. Clarence Montgomery

28 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-28-17h47m55s62.png

 

Alcatraz // Saison 1. Episode 8. Clarence Montgomery.


Cette semaine FOX avait déprogrammée l'épisode (et ne devrait même pas le programmer apparemment) pour la retransmission d'une course, mais bon, l'épisode est quand même apparu sur toutes les bonnes plateformes de TF1. Cette semaine on se concentrait donc sur Clarence Montgomery, un personnage assez atypique car il était, avant d'entrer à Alcatraz … innocent. En effet, c'est le premier personnage qui rentre à Alcatraz innocent et qu'on en prend conscience donc que peut être il y avait d'autres innocents. Mais le plus intéressant c'est que les tests du Dr Beauregard vont menés à quelque chose d'horrible car Clarence va se convaincre alors lui même (façon Orange Mécanique) qu'il est bien le meurtrier de sa petite amie et que par conséquent, il va donc rester en prison. Ce qui était également très intéressant c'est que l'on creuse un peu plus toute la partie assez sombre de l'histoire des prisons de l'époque : les tests sur les prisonniers. Doc pensait même que à Alcatraz cela ne se faisait pas jusqu'à ce qu'il l'apprenne. Bon, c'est très tiré par les cheveux comme petite tirade de dialogue, mais on en apprend un peu plus sur le travail du Dr Beauregard.

Même si Clarence Montgomery, à prendre seul n'est pas le personnage le plus intéressant que l'on ait vu (son background est ennuyeux et ne sert pas l'épisode ni même la série, sans compte que je n'aime pas Mahershala Ali, qui me rappelle toujours don personnage ennuyeux de Richard Tyler très mal interprété dans Les 4400). Bref, l'intrigue permet donc de développer un peu plus le mystère qui entoure le Dr et ses expériences, mais également de comprendre que le directeur de la prison, est la source de tous les mystères qui entourent la série. Mais où est-il justement ? Telle est la question car on retrouve des prisonniers pour le moment mais pas du tout le directeur de la prison. C'est un sadique, et on découvre plus rapidement sa personnalité maintenant que l'on a vu le personnage à l'oeuvre. Mais c'est tellement flou. Alcatraz retient trop d'information et elle rend son propos peut être même un peu trop classique à mon goût. C'est là que l'ambiance old school tente de sauver le tout afin de donner un peu plus d'envergure. J'adore donc toujours autant ce supplément de la série. C'est original, sans être original en fait.
vlcsnap-2012-02-28-17h48m01s115.pngClarence va dans le présent se retrouver à tuer une jeune femme comme le meurtre de sa petite amie qu'il n'avait cependant pas commis. On découvre aussi qu'en prison il avait tué un prisonnier. Il y a quelques temps l'un de mes lecteurs a fait une remarque légitime sur le fait que Fringe faisait plus de rétention d'information qu'Alcatraz au même point de la série au niveau des épisodes quand moi je disais le contraire. Alors c'est effectivement en partie le cas sauf que Fringe avait su tellement bien ficelé son mystère que l'on avait pas cette impression de rétention d'informations que l'on a avec Alcatraz. Il y avait plusieurs strates de mystère dans Fringe, contrairement à Alcatraz qui reste très terre à terre finalement avec un gros mystère qui a donné lieu à quelques petits mystères alentours. Enfin, Rebecca et Doc n'en apprend pas plus et c'est dommage, sans compter que Hauser et sa petite scène mystérieuse à la fin de l'épisode reste aussi très curieuse. Cet épisode était le plus convenu des 8 épisodes que j'ai vu de la série pour le moment… et c'est dommage. Le soucis vient donc de Clarence, le reste étant très sympathique.

Note : 6/10. En bref, un épisode un peu trop convenu mais intéressant pour ses enjeux.

 

P.S : On sert des Black Eyed Peas au déjeuner

vlcsnap-2012-02-28-17h47m19s205.png

Commenter cet article