Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Brooklyn Nine-Nine. Saison 1. Episode 13. The Bet.

15 Janvier 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Brooklyn Nine Nine

vlcsnap-2014-01-15-14h12m00s168.jpg

 

Brooklyn Nine-Nine // Saison 1. Episode 13. The Bet.


Dimanche soir, Brooklyn Nine-Nine remportait deux prix aux derniers Golden Globes. En effet, la Hollywood Foreign Press Association a récompensé Brooklyn Nine-Nine du prix de la meilleure comédie et Andy Samberg du prix du meilleur acteur dans une comédie. Deux récompenses prestigieuses pour une petite série. Si de mon côté je pense ces récompenses amplement mérité, cela n’en reste pas moins de très belles surprises pour Dan Goor et son équipe. Surtout qu’en face, dans la catégorie des meilleures comédies, il y avait une autre série de Dan Goor qui n’a jamais eu la chance d’être récompensée : Parks & Recreation. Ce nouvel épisode de Brooklyn Nine-Nine était très drôle, très bon également, car la série sait très bien combiner son humour avec une petite histoire amusante. Cette semaine du coup, la série nous rejoue plus ou moins le pilote avec cette compétition entre Peralta et Santiago. Si Santiago gagne, elle aura la voiture et si elle perd, elle va devoir passer un rendez-vous galant avec Peralta. Ce dernier va forcément gagner et les choses vont finalement devenir aussi drôles que mignonnes.

Ce qu’il y a de bien chez Peralta c’est son sens aiguisé de l’autodérision. Ce personnage est capable de se ridiculiser sans problème et surtout sans que cela empêche le téléspectateur de rire. Le but n’est pas de nous montrer à quel point Peralta est légèrement noeud-noeud mais plutôt qu’il est grand gamin tout simplement. L’épisode permet donc de resserrer les liens entre les deux personnages tout en créant avant tout une petite période beaucoup plus drôle (le rendez-vous, la voiture, la robe de Santiago, etc.). Pourtant, je ne suis pas vraiment dans l’attente d’une relation entre Peralta et Santiago pour le moment, notamment car Brooklyn Nine-Nine a su faire tellement de bonnes choses à côté qu’elle n’en a pas encore besoin pour pouvoir évoluer. Mais en tout cas, cet épisode m’a surtout permis de comprendre que je ne serais pas contre cette idée. Au début je ne les voyais pas vraiment comme deux personnages qui pourraient former un couple mais plutôt comme deux collègues qui s’aiment bien et donc châtient bien.
vlcsnap-2014-01-15-14h15m15s78.jpgJe pense que ce qui rend cet épisode agréable c’est le fait qu’il n’y a pas de sérieux des deux côtés. Peralta a joué son rôle à fond mais au premier abord ce n’était pas pour faire tomber Santiago sous son charme. Mais cet épisode cherche également à nous faire rire autrement avec le reste des personnages. L’épisode se concentre donc notamment sur Holt, Boyle, Terry (et sa femme Sharon incarnée par Merrin Dungey) et puis cette fin d’épisode terriblement drôle qui m’a légèrement fait penser à du Parks & Recreation où Jerry aurait très bien pu se retrouver à cette place du mec qui ne comprend pas ce qui se passe et du coup tente de participer. Mais ce que j’ai beaucoup aimé dans la partie plus secondaire de l’épisode c’est Boyle et Diaz. Je n’oublie pas non plus Holt et la femme de Terry. Tout cela permet plus ou moins de faire évoluer les relations entre les personnages de manière intelligente. En tout cas, je suis maintenant rassuré. Avec ces récompenses et la case du post-Superbowl, Brooklyn Nine-Nine est assurée d’avoir une saison 2 c’est certain.

Note : 8.5/10. En bref, un très bon épisode de Brooklyn Nine-Nine.

Commenter cet article