Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 2. Episode 18. Born This Way.

27 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2011-04-27-10h22m19s152.png

 

Glee // Saison 2. Episode 18. Born this Way.


La philosophe de l'acceptation de soi Lady GaGa a dit un jour "I'm beautiful in my way, 'cause God makes no mistakes, I'm on the right track, baby, I was bon this Way". C'est sûr ces quelques notes musicalement choisies et ressemblant en tout point à l'autre hymne à l'acceptation de Madonna : Express Yourself que Glee fait ses armes. Ce nouvel épisode de Glee, étant lui même sur le sujet prend donc en grippe le téléspectateur pour lui dire qu'il est tout ce qu'il y a de plus beau, même avec un mauvais nez ou des formes, ou même une bouche de carpe. On en revient un peu à ce que dit Santana au début de l'épisode sur chacun des membres du Glee Club ou presque...

Ce que j'ai pas aimé c'est la facilité avec laquelle Glee prend ses personnages pour les pires reflets de la société. On fait comme si leurs extravagances sont tout ce qu'il y a de plus intéressant alors qu'au final c'est ce qu'ils sont au fond d'eux qui les rends plus intéressants. Alors certes, c'est aussi quelque chose qui nous rend tous unique, on a tous quelque chose qui fait que l'on peut se démarquer dans ce monde. L'épisode ne veut pas que l'on rentre dans un moule, mais bien qu'on le brise et vole de ses propres ailes. L'ambition est grande, et c'est plutôt réussi. Alors certes on va dans les facilités, on s'impose pas tellement de codes mais on prend cela avec intérêt, comme le sujet le plus sérieux jamais traité dans la série.
vlcsnap-2011-04-27-10h33m14s52.pngSi cet épisode ne manque pas de quelques chose c'est bien de confiance en lui. Les scénaristes savaient que c'était l'épisode à ne pas rater alors ils ont tout fait pour le cloisonner et lui donner une ambiance propre à lui même tout en gardant l'arborescence même de la série. C'est là qu'intervient la musique. L'utilisation de "Born This Way" en fin d'épisode était judicieux. Même si cela reste pour moi l'une des pires chansons de Lady GaGa (pour ses paroles assez mal convenues). Mais là n'est pas le but. L'idée est jouissivement bonne. La scène de la fin a son efficacité.

Mais là où l'épisode prend tout son envol musicalement parlant c'est avec "I Feel Pretty / Unpretty" qui reste l'une des plus belles chansons de la saison à mon avis. Le duo Lea Michele / Diana Agron était parfait. Même si la mise en scène était simpliste, elle lui donnait encore plus d'ampleur. En tout cas les paroles sont magnifiques, la mélodie aussi, cette guitare complaisante. Ce que j'ai adoré. Dans le reste il y a bien sûr "I've Gotta Be Me" avec une danse de Cory Monteith alias Finn. Désolé mais même si l'intention est louable, c'était une catastrophe. De plus la voix de Cory ne va pas du tout sur du jazz. Une vraie catastrophe. Et les acteurs monoexpressif merci.
vlcsnap-2011-04-27-10h55m41s206.pngLa reprise de "As if We Never Said Goodbye" par Kurt, que les fans de comédies musicales auront reconnues de Sunset Boulevard, cette chanson de Barbra Streisand est une sorte d'hymne. Même si l'ensemble de la scène était pâteuse et très lourde, l'émotion était là pour quiconque ne se serait pas endormi pendant. Je préfère largement la version de Barbra de toute façon. Pour ce qui est de Barbra Streisand, elle est encore utilisée mais pour un flashmob (rappelle Safety Dance dans la saison 1, même centre commercial). Cette danse collégiale sur "Barbra Streisand" de Duck Sauce était une idée judicieuse puisqu'elle donne vraiment la pêche (malgré le fait que cette chanson est à mes yeux une des pires croutes musicales de ces derniers temps malgré son bon rythme). Enfin, la reprise de "Somewhere Only We Know" par les Warblers permet de me rassurer : ils savent faire de bonnes reprises. La seule vraiment potable. J'ai bien aimé surtout la scène en fait, elle m'a ému donc forcément.

Du côté des intrigues on est plutôt bien servi. Il faut dire qu'on avait quand même une bonne heure d'épisode à se mettre sous la dent et donc presque 20 minutes de plus que d'habitude. Pas de place à l'ennui. Tout d'abord Santana qui prend les devants. Elle veut être élu reine de la promo et pour cela, elle va se mettre Karofsky dans la poche en découvrant qu'il était gay (le coup du regard sur Sam, PRICELESS). Bref, les scènes étaient marrantes et Santana aussi. C'est un peu l'atout de l'épisode. Elle permet malgré elle d'aider les autres à s'accepter. C'est un peu ce que j'aime avec le personnage, elle est bitch mais dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas.
vlcsnap-2011-04-27-11h16m18s34.pngLa scène avec Kurt était bonne. Mais ce qui m'embête avec Kurt c'est qu'il en fait toujours des caisses et c'est énervant pour les zygomatiques. Je ne dis pas que je l'aime pas, mais voilà, trop c'est trop des fois. Le conciliabule avec les pères, les deux enfants, Will et Figgins était une bonne scène. Tout d'abord grâce à sa réalisation efficace mais aussi pour les dialogues utiles. Un bon ensemble. Du côté d'Emma, Will tente de faire en sorte qu'elle accepte qu'elle a un problème : un OCD. On va peut être enfin en venir à bout car je dois dire que je trouve encore plus dégueulasse de manger de la nourriture lavée au gel anti-bactérien (surtout des grains de raisin quoi) que de manger des pesticides. Je veux pas dire mais, elle doit s'infecter encore plus l'estomac. On avance donc, on le voit à la fin, à suivre…

Mais où est Jessalyn Gilsig ? C'était le cliffangher de l'épisode précédent mais on ne la voit pas. A vrai dire tout le monde s'en fou, moi le premier. J'adore l'actrice mais bon, son retour ne semble pas très utile non plus. Du côté de Quinn elle aussi a des cadavres dans le placard que Lauren va déterrer. Je m'y attendais pas à vrai dire. Quinn Fabray c'était avant Lucy Caboosey, une jeune fille pas gâtée du tout par la nature. L'ensemble était louable mais trop facile. On naturalise les personnages en faisant en sorte de prouver que Quinn a aussi eu un problème et qu'elle mérite donc sa place dans le Glee Club.
vlcsnap-2011-04-27-11h24m26s45.pngUne petite scène avec Santana et Britany m'a beaucoup plus. Ce n'est pas que le côté drôle des tee-shirt qu'elle a confectionnée (Lebanese / Lesbian) mais plutôt la douceur qui se dégage. J'ai vraiment adoré. Du côté des autres bons moments je retiens aussi l'histoire de Rachel avec son nez. C'était pas si mauvais que ça finalement car j'avais peur au début quand j'ai vu le ridicule de la scène où elle se le cache à cause de Finn et ses mauvais pas de danse. L'ensemble prouve bien que Glee impose une petite morale, celle que GaGa a imposée avec Born this Way, devenue maintenant un hymne à tout faire.

Au final, cet épisode n'était pas mauvais, loin de là. Seul le côté prétentieux qui tente de prouver que même si on a des différences on est né comme ça m'a un peu énervé. On est cependant loin du postulat de Lady GaGa et c'est pas plus mal, bien au contraire, Glee se dépatouille donc avec magnificence. Tantôt brillant, tantôt émouvant, l'épisode tape dans le milles. Si ce n'est pas le meilleur épisode de la saison c'est un des plus jolis.

Note : 7/10. En bref, un bon épisode de Glee qui prouve avec plus de sagesse et de modestie que Lady GaGa que les différences font de nous des gens uniques et plein d'humilité.

 

vlcsnap-2011-04-27-11h10m54s124.png

Et deux quotes de Santana :
Santana - "I hear that Rachel's got a bit of a schnoz. I mean, I wouldn't know because, like Medusa, I try to avoid eye contact with her. But can we all just stop lying about how there aren't things that we wouldn't change about ourselves? I mean, I'm sure that Sam's been at the doctor's office and rifled through pamphlets on mouth reduction. I'll bet Artie's thought about getting his legs removed since he's not really using them anyways. And I'm definitely sure that Tina's looked into getting an eye de-slanting."

Santana - "You have weird, puffy pyramid nipples. They look like they're filled with custard, or you could dust them with powdered sugar and they could pass for some sort of dessert."

Commenter cet article

menlovemen 27/04/2011 18:21



J'ai eu les yeux mouillés sur le mash-up de Queen et Rachel, j'ai pleuré sur le chanseon d'adieu dew Warblers, j'ai eu les larmes au coin des yeux sur le flashmob (allez savoir pourquoi) et aussi
sur "born this way". Ça m'a rappelé l'épisode ou le père de Kurt est dans le coma vu les émotions que ça a créé en moi !



PreciousScreen 27/04/2011 15:55



D'accord, merci :)



delromainzika 27/04/2011 15:47



@PreciousScreen : Si j'ai le temps d'aller au cinéma oui. Pour le moment je suis overbooké. Peut être la semaine prochaine avec un peu de chance. Faudra que je vois mais j'ai prévu de le voir oui
:)



PreciousScreen 27/04/2011 15:44



Penses-tu regarder Source Code ? Car j'aimerais bien lire ta critique dessus ! :)



celine 27/04/2011 14:00



je suis pas d'accort moi j'ai adorer la reprise de kurt  de "As if We Never Said Goodbye" ila vraiment une voix superbe j'avais la larme aux yeux


et l'aurevoir des Warblers a Kurt  avec  "Somewhere Only We Know" magnifique par contre il aurait pu avoir un BAISER entre Kurt et Blaine ( il sont en couple  ou non je commence a me le demander )


et la fin Born this ways super je suis pas fan de Lady gaga mais quand c'est les ND qu'il chante ses chansons je suis fan