Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Glee. Saison 5. Episode 14. New New York.

2 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Glee

vlcsnap-2014-04-02-19h34m40s225.jpg

 

Glee // Saison 5. Episode 14. New New York.


On peut dire qu’on l’a attendu le Glee à New York, only. On oublie donc Lima, Will Shuester, Sue Sylvester et cie pour ne se concentrer que sur la vie de nos personnages préférés à New York. De Rachel à Artie en passant par Mercedes et Sam, tout le monde est dans la Grosse Pomme pour notre plus grand plaisir. C’est tout de même excitant de se dire que maintenant on va passer notre temps dans cette ville magnifique qui a tellement à offrir aux personnages. Il y a énormément de potentiel et en plus largement de quoi explorer de nouvelles idées. La série s’était enfermée à Lima et elle peut ici revivre et reprendre goût à la vie. Sauf que cela arrive beaucoup trop tard. La série aurait dû faire ça dès la saison 4 et pas seulement maintenant, en laissant plus ou moins de côté certains personnages (Tina, Artie, etc.) et en se concentrant donc sur Rachel, Kurt et Santana. C’était beaucoup plus excitant que ce que l’on a pu voir depuis le début de la saison. Le côté presque anecdotique de New York dans la saison m’a donc beaucoup déçu. L’attente étant grande, démesurée même et du coup je suis légèrement déçu du résultat. J’aurais tellement aimé que cela soit fait différemment, de façon beaucoup plus fun tout simplement.

La série a besoin de prendre ses racines dans cette ville nouvelle (enfin, pas si nouvelle que ça puisqu’elle y traine ses pieds depuis « New York », le final de la saison 2). Mais certains personnages doivent s’installer, certaines intrigues prendre forme. J’en ai pleinement conscience mais j’en attendais beaucoup trop et ça, je ne peux malheureusement pas le changer. L’épisode n’était pas mauvais, il était juste décevant. Après l’excellent épisode précédent qui revenait à merveille sur les forces de la série et de ses personnages, on ne peut s’empêcher d’entrevoir ici de nouveau certains défauts. A commencer par l’histoire de Rachel. Cette dernière se voit maintenant proposée d’être raccompagnée chez elle par un chauffeur dans une splendide voiture. Elle va d’ailleurs se sentir exclue d’une ville qu’elle aime tant respirée. Il va falloir près de 30 minutes à Rachel pour s’en rendre compte et du coup le personnage, que j’adore, ne sert strictement à rien. Elle est là pour faire le passe plat entre ses amis, pour accueillir tout le monde. Pourtant le début de l’épisode faisait une sorte de promesse : Rachel et Kurt devenant guides touristiques pour leurs amis.
vlcsnap-2014-04-02-19h49m32s191.jpgMais il n’en est rien. Encore une fois Glee ne cherche pas à nous emmener dans des recoins peu connus de la ville. Certes il y a quelques références bien vues, quelques scènes assez sympathiques, mais je ne peux m’empêcher de penser que cet épisode a complètement occulté Rachel, laissée dans sa voiture avec chauffeur aux vitres fumées comme si rien ne devait la transpercer. Au-delà de cette déception, l’épisode joue encore une fois sur la jalousie de Blaine vis-à-vis de Kurt. Ce dernier s’est trouvé un super ami avec Starchild et Blaine a peur que l’on veuille lui voler Kurt. J’ai l’impression d’avoir vu cette intrigue des dizaines de voir dans la série. La jalousie entre ces deux personnages, c’est un moteur qui n’est finalement là que pour nous amener sur un petit baiser. C’est mignon, facile mais ce n’est pas ce que j’attendais non plus. J’aurais largement préféré que Kurt et Blaine partagent de vrais moments de complicité dans les rues de la ville. Car c’était aussi ça que j’attendais de cet épisode, que Kurt et Rachel jouent aux guides pour les autres personnages.

Starchild ne sert donc pas à grand chose et c’est une très mauvaise chose. Pourtant, la chanson qu’il partage avec Kurt « Rockstar » était plutôt bonne. C’était pour une fois l’occasion de voir Kurt dans un registre beaucoup moins plombant que ce qu’il a l’habitude de nous offrir. Mais il va se rattraper avec Blaine sur « You Make Me Feel so Young ». C’était certainement l’un des rares bons trucs de cette histoire de jalousie car leur chanson était plutôt drôle à l’écran avec toute la mise en scène. Ensuite il y a Artie. Ce dernier se retrouve donc seul dans la ville et seul dans le métro. La scène où il se fait voler son sac était assez ridicule et surtout n’amène pas grand chose si ce n’est Rachel qui lui annonce qu’elle a décidé maintenant de l’accompagner dans le métro car Rachel sait comment s’y prendre pour éloigner des malfrats (A d’autres…). On ne va pas me faire croire qu’elle peut se battre comme Jean Claude Van Damme. Mais bon, Artie ne sert pas non plus à grand chose. Il y a seulement un atout musical dans cette histoire alors que les deux partagent « Don’t Sleep in the Subway ». Encore une fois tout est donc une question de musique et non pas de lieu. Ce qui est bête pour un épisode qui s’appelle New New York.
vlcsnap-2014-04-02-19h36m53s19.jpg
« I don't know why they're calling it Time Square. I don't see any clocks »
Sam de son côté est maintenant mannequin. Il faut dire que sa nouvelle coupe de cheveux est beaucoup mieux que l’ancienne que je n’avais pas compris. Maintenant c’est le retour du Sam que j’aime bien, toujours drôle mais il s’est surtout rendu compte que ses imitations ne sont pas ce qui va lui permettre de vivre. On va permettre à Sam et Blaine de se retrouver aussi en ville alors qu’ils vont chanter sur Time Square « Best Day of my Life ». L’un des meilleurs moments de l’épisode. J’aime beaucoup la chanson d’American Authors et elle colle ici parfaitement bien à l’univers de Glee. Pour ce qui est de Mercedes, cette dernière débarque la bouche en coeur afin que tout le monde s’occupe de son déménagement. Elle n’est pas chiée tout de même, elle aurait pu payer de beaux déménageurs. Cela aurait été mieux vous ne pensez pas ? Tout cela en musique. Le meilleur moment de l’épisode reste donc l’ouverture sur « Downtown » de Petula Clark. Et bon sang, mais où est passée Demi Lovato ?

Note : 5/10. En bref, je suis donc légèrement déçu.

Commenter cet article