Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Once Upon a Time. Saison 2. Episode 4.

22 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Once Upon a Time

vlcsnap-2012-10-22-09h10m04s249.png

 

Once Upon a Time // Saison 2. Episode 4. The Crocodile.


Il se passe beaucoup de choses dans ce nouvel épisode de Once Upon a Time mais ce que j'ai surtout retenu c'est la présence de Hook, le capitaine Crochet sous les traits de Colin O'Donoghue (The Tudors). Ce tout nouveau personnage est terriblement excitant puisqu'il apporte une nouvelle histoire à cette saison. C'est ce dont Once Upon a Time avait besoin, d'éviter la redondance autour des personnages que l'on connait. Les scénaristes ont donc choisis de mettre au second plan Regina, Emma et Mary Margaret pour parler d'autres personnages de la série. Le choix était risqué puisqu'ils sont les héros de la série mais les doutes sont très vite effacés alors que l'on se rend compte que Rumpelstltskin est le héros de cet épisode. A Storybrook, par le passé, nous allons en découvrir un peu plus sur Rumpelstiltskin et la personne qu'il était avant d'être un homme de magie. Mila, sa femme, l'avait quitté pour un pirate nommé Killian. Evidemment, ce dernier va tout faire pour l'humilier jusqu'à lui dire que sa femme est morte. On découvre alors plus tard qu'elle n'est pas morte et qu'elle lui a menti sur l'amour qu'elle avait semble t-il pu lui porter un jour.

Cette relation était amusante à suivre puisque cela permet d'expliquer pourquoi Rumple est aujourd'hui si fermé aux relations amoureuses. Cela permet également d'introduire avec efficacité le personnage de Killian (qui va devenir à la fin de l'épisode le Capitaine Hook a.k.a le Capitaine Crochet en français). Mine de rien les faces à faces entre Robert Carlyle et Colin O'Donoughe étaient particulièrement efficaces. Les deux acteurs sont très convaincants dans leurs rôles respectives prouvant à eux deux que le talent est britannique. Killian parvient à apporter à l'épisode quelque chose dont la série manquait terriblement : de la méchanceté masculine. Rumple a beau être un méchant, la première saison avait tout fait pour le rendre plus humain et nous offrir une vision assez intelligente de son personnage. Du coup, "The Crocodile" était là pour contrebalancer avec le côté plus mièvre de l'épisode à Storybrooke. Killian est lui aussi intelligent car même si il a perdu sa main à cause de Rumple, ce dernier se rend compte qu'il s'est fait avoir.
vlcsnap-2012-10-22-09h17m00s54.pngL'épisode introduit également les fameux haricots magiques que l'on connait tous et Neverland le monde de Peter Pan (que l'on découvrira forcément dans les prochains épisodes). Toujours à Storybrook, le cliffangher final de l'épisode laisse pantois. Hook et Cora veulent aller eux aussi à Storybrooke pendant que Emma et Mary Margaret (absentes de l'épisode) veulent regagner elles aussi le monde que l'on connait tous. Du côté de Storybrooke nous assistons au grand retour de Belle. Mine de rien, Emilie de Ravin m'avait beaucoup manqué dans la série. Elle avait beau être très critiquée quand elle était dans Lost, je l'ai toujours adoré. Du coup, quand j'avais appris qu'elle allait devenir une récurrente cette année, j'étais encore plus joyeux. Nous allons donc voir un peu plus le personnage et sa relation complexe avec Rumple. Belle va donc retrouver son ancien amour tout en ne pouvant plus lui faire confiance suite à ce qu'il s'était déroulé dans le monde des contes l'an dernier. La première saison avait joué à merveille avec le conte de la Belle et la Bête grâce à elle.

J'ai bien aimé ce qu'il se passe à Storybrooke car les personnages n'étaient pas dans cette volonté de mal mais plus d'amour. Un autre personnage qui m'avait manqué était de retour : Ruby. Elle fait une bonne et belle alliée pour Belle. L'association des deux personnages fonctionne à merveille et donne envie d'en voir un peu plus. Le meilleur moment de cette partie de l'épisode c'est surement celui où Rumple avoue à Belle qu'il a toujours été un lâche et que la magie a tenté de lui donner ce qui lui manquait sans pour autant combler une partie de sa personne qu'il a perdu : son coeur. Au final, Once Upon a Time nous offre un épisode efficace et une introduction des plus passionnantes pour le personnage de Hook le capitaine Crochet. J'ai déjà hâte de le voir débarquer à Storybrooke avec Cora. Je suis certain qu'il y a de belles choses à faire avec ces nouveaux méchants. Cette saison est pour le moment excitante malgré la peur que j'avais vis à vis du manque d'enjeux possible avec ce qu'il nous restait à la fin de la première saison.

Note : 8/10. En bref, Robert Carlyle et Colin O'Donoghue font le show, imposant leur jeu. Le tout est tempéré par le retour de Belle, efficace.

Commenter cet article

Cilou 26/10/2012 18:53


Ah, mais c'est pas cool ça.... Repose toi bien alors avec des aspirines et des kleenex à proximité of course.

Thomas Marlowe 26/10/2012 18:20


Cilouchounette, je préfèrerais !!! Mais en même, je suis au lit à cause d'une méchante grippe pas gentille !!

Cilou 26/10/2012 17:27


Thomas, je vois que tu fais des petites pauses séries entre tes révisions de concours, tu as raison, c'est bon pour les neurones.

Thomas Marlowe 26/10/2012 17:19


@Cilou : décidément, c'est notre lot quotidien ...

Cilou 26/10/2012 17:10


Non non Thomas tu n'es pas la mal à trouver que Robert Carlyle mériterait un nomination mais j'ai l'impression que les acteurs de OUAT seront rarement nominés dans les grandes
cérémonies. La  série n'est peut être pas assez prestigieuse pour certains.