Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Raising Hope. Saison 1. Episode 19.

28 Avril 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-04-28-22h46m22s247.png

 

Raising Hope // Saison 1. Episode 19. Sleep Training.


La construction de cette comédie est excellente. Elle me fait un peu penser à Cougar Town d'ailleurs si on peut faire le parallèle. Les situations sont pas les mêmes certes mais la construction, presque semblable. On enchaîne les gags et les idées qui souvent sont des plus intéressantes. Je pense notamment à Jimmy qui se retrouve sous l'emprise d'un puissant hallucinogène. Le tout était bien géré et les scènes hilarantes. Je crois même que ce côté totalement décalé permet d'être tout ce que je voulais avec Raising Hope.

"Sleep Training", tente également de se faire sa propre version de Fight Club. Même si l'hommage est louable, il n'en reste pas moins décevant. En tant qu'admirateur du travail de David Fincher sur ce film, je suis donc un peu déçu mais le côté potache tends à rappeler combien c'est sympathique. D'ailleurs, les quelques scènes dont celle de la fin marquent mon esprit.

Du côté des Chance parents c'est assez drôle. J'avoue que l'idée de mettre encore un peu de Maw Maw au milieu de tout cela permet d'égailler le tout sans trop faire de bruit. On est face à du bon sens, des bonnes répliques bien tenues par un casting toujours au top. C'est aussi ça Raising Hope, une de ses forces est son casting. Alors que lors du pilot il était sympathique sans plus, il est de mieux en mieux. En tout cas, je suis de plus en plus bluffé par la confusion qu'on pourrait faire entre les Chance et les acteurs.

Note : 7/10. En bref, ce nouvel épisode se révèle drôlement sympathique avec tout ce qui fait la renommée de la série.

Commenter cet article

JEAN 29/04/2011 14:48



C'est vraiment une bouffé d'air cette sitcom et les rares apparitions de Maw Maw sont toujours un délice , elle m'a fait hurler de rire (il m'en faut peu mais bon) quand elle croyait que c'était
une poupée.