Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 2. Episode 4.

28 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

vlcsnap-2012-10-28-00h21m16s230.png

 

Scandal // Saison 2. Episode 4. Beltway Unbuckled.


Alors que Scandal peut sortir des très bons épisodes comme le 2.03 "Hunting Season", elle peut revenir à quelque chose d'un peu plus classique et divertissant malgré tout. Comme avec "Baltway Unbuckled". Quand j'avais vu le premier épisode de Scandal, je me souviens avoir découvert une série brouillonne et assez mauvaise. Et puis petit à petit elle a su développer quelque chose de bien meilleur et de plus construit. Cet épisode est encore une fois dans sa manière assez classique de poser son histoire, quelque chose de plutôt bon. Car si Scandal est une réussite maintenant c'est parce qu'elle a su mettre en avant un caractère beaucoup plus osé. Notamment avec le personnage de Huck. Mine de rien, d'épisodes en épisodes Guillermo Diaz me surprend. L'acteur déjà excellent dans Weeds et passé par la case clip musical de Britney Spears, livre dans Scandal une performance d'acteur très intéressante. Ce chasseur de prime est toujours sur la pente descendante. La thérapie de groupe qu'il avait tenté de faire continue encore. Il y transforme alors son addiction pour le meurtre en addiction pour l'alcool chez les AA. Cela donne quelques jolis moments (comme à la fin de cet épisode par exemple).

Car Huck prouve chaque semaine qu'il n'arrive pas à s'en sortir. Il tente mais n'y parvient pas. Dans cet épisode par exemple il va se retrouver à éliminer quelqu'un encore une fois et s'en repentir lors de sa thérapie de groupe. Il y a un joli travail qui est fait sur le personnage et j'espère que les scénaristes sauront poursuivre dans cette direction qui, ma foi, est pour le moment des plus intelligente. Mais la série ne s'arrête pas à Huck dans sa réussite. Elle entraine également d'autres histoires dont une en particulier : Abby. Cette dernière est perspicace. Je suppose que Scandal ira encore plus loin dans les prochains épisodes surtout vu comment s'achève celui ci. L'idée qu'il y ait une conspiration derrière tout cela me plait braiment. David fait parti intégrante de cette grande quête d'informations pour savoir qui est quoi chez Olivia. La tablée à la fin de l'épisode composée de Hollis Doyle, Cyrus, Verna, Olivia et Mellie laisse pantois. Je me demande bien que ce Scandal nous réserve dans les prochaines saisons. Par ailleurs, Olivia va pouvoir mettre les ponts sur les i avec le Président Grant.
vlcsnap-2012-10-28-00h21m38s201.pngJ'ai trouvé leur scène assez moyenne (notamment parce que je ne suis pas un grand fan de leur relation), mais la fin programmée de cette relation avait offert à l'épisode précédent quelque chose de particulièrement intéressant. Cette semaine, il y avait également un petit cas. Celui des parents d'une étudiante disparue qui engagent Pope et Associés afin d'en savoir un peu plus sur cette affaire. Olivia va découvrir alors que la fille a été assassinée par un kurde qui a une immunité diplomatique. Il ne peut donc pas être condamné pour ce meurtre. Elle va alors demander de l'aide au Président qui ne va malheureusement rien pouvoir faire. Ce qui va lancer l'histoire de Huck, qui s'occupe alors du travail afin d'éviter au père d'avoir ce crime sur sa conscience (car Huck le sait que cela détruit une personne le fait de tuer). Finalement, Scandal nous offre ici un nouvel épisode plutôt bon dans son ensemble. La série continue les intrigues plus soapesques également réussies. Reste à voir comment cela va évoluer.

Note : 6/10. En bref, un bon épisode mettant en scène les intrigues et les personnages.

Commenter cet article