Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The New Normal. Saison 1. Episode 13.

9 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

the-new-normal-matt-bomer.png

 

The New Normal // Saison 1. Episode 13. The Goldie Rush.


Le style de Ryan Murphy est reconnaissable d'entre milles. "The Goldie Rush" était surement le meilleur épisode de The New Normal jusqu'ici. Le style de Ryan est tellement jouissif que finalement il sait comment s'y prendre pour me faire rire. Bourré de références, l'épisode s'amuse aussi bien avec Smallville qu'avec Lindsay Lohan. Parfois j'ai l'impression de voir une série très méchante mais au fond ce n'est que bon enfant et la petite morale à la fin de l'épisode vient toujours me conforter dans cette idée que The New Normal est innofensive. Ce n'est pas plus mal. Dans ce nouvel épisode, Bryan et David discutent de leur futur et de combien d'enfants ils souhaiteraient. Ils se mettent d'accord sur trois, histoire qu'il y ait une certaine parité. Sauf que tout cela va bien évidemment ramener Bryan va se souvenir que son ex petit ami, Drew, voulait uniquement faire la fête et profiter du fait d'être gay pour ne pas s'encombrer d'une famille. Drew, incarné par l'excellent Matt Bomer (White Collar, Magic Mike) s'amuse encore une fois dans une comédie de Ryan Murphy après être passé l'an dernier par la case Glee.

Depuis que Matt Bomer a fait son coming out, le moins que l'on puisse dire c'est qu'il a le vent en poupe pour incarner des rôles à tendance assez... sexuelle (surtout après Magic Mike). Mais le charme de l'acteur n'y est pas non plus étranger. En tout cas, Drew était un bon personnage, assez fun sur les bords et colle parfaitement à l'image que la série veut donner de son personnage et accessoirement de l'ex petit ami de Bryan Il fallait montrer qu'au fond, on peut vouloir faire la fête mais derrière, on a envie de fonder une famille. Le ridicule est là, c'est certain, notamment quand Drew prend le premier mec venu qui veut fonder une famille (Gary, un rondouillard de l'Expanding Families). J'ai trouvé cette histoire un peu tirée par les cheveux mais au fond, Ryan Murphy s'en amuse assez bien, créant alors une sorte de jalousie d'un côté (Bryan se rend compte qu'il aurait surement pu avoir des enfants avec Drew) mais qui se répercute en jolie morale (il n'aurait alors pas rencontrer David, qui est pour lui tout ce qu'il chéri depuis qu'il est avec lui). Je pense que Ryan Muprhy s'inspire assez bien de son histoire personnelle (il vient de devenir papa) pour The New Normal. Et ce n'est pas plus mal.
the-new-normal-bryan.pngthe-new-normal-shania-nana.pngJe n'aurais pas aimé que la série soit écrite par des gens qui ne connaissent pas le plaisir d'avoir une famille et de comprendre l'effet que cela fait. Pendant ce temps, Shania doit faire face aux mean girls de son lycée. Cette intrigue n'était pas sans rappeler une sorte de Mean Girls version enfantine. Shania était parfaite dans ce rôle là, coachée par Rocky et Jane. D'ailleurs, Jane était amusante, complètement dépassée par l'histoire alors que Rocky saura lui donner les bons conseils pour prendre le dessus. Les répliques sont assez cinglantes quand Shania se permet d'être la plus méchante de toute, mais au fond on ne pouvait pas mieux attendre de la part de cette série. Goldie reste alors dans cet épisode une sorte d'accessoire que l'on trimbale d'intrigues en intrigues. Pas sûr que c'était le meilleur emploi que l'on pouvait faire d'elle. Mais ce n'est pas grave. L'épisode était hilarant, et assez mignon dans son ensemble surtout quand il s'agit de parler de fonder une famille. Sans compter sur les multiples références culturelles que j'aurais bien aimé vous citer mais il n'aurait fallu plus de temps car l'épisode entier était une mine d'or.

Note : 9/10. En bref, un épisode hilarant, bourré de références et mignon sur les bords. Sans compter sur la présence d'un Matt Bomer en forme.

Commenter cet article