Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Kingdom. Saison 1. Episodes 3 et 4.

11 Novembre 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Kingdom

Critiques Séries : Kingdom. Saison 1. Episodes 3 et 4.

Kingdom // Saison 1. Episode 3 et 4. Piece of Plastic / Flowers.


Kingdom n'a de cesse de mettre ses héros dans une situation où finalement il est difficile de s'en sortir. Enfin, tous les personnages ne sont pas dans une mauvaise posture bien évidemment mais certains le sont et il va être difficile pour eux de s'en sortir tout seul. Car cette famille a beau être une famille soudée et au fond pavée de bonnes intentions, ces intentions ne vont pas toujours dans le bon sens. L'un des éléments les plus importants de ces deux épisodes c'est Ryan Wheeler qui est de retour sur le ring après l'avoir abandonné. La façon dont il revient est mise en scène de manière à ce que l'on ressente les choses de façon assez intéressantes. Je ne m'attendais pas du tout à ce que cela aille dans ce sens là mais le résultat est assez réussi. Surtout que cela permet aussi à Ryan de sortir un peu de la torpeur dans laquelle il s'était plongé au début de la saison. Je pense que tout le monde a son seuil de tolérance vis-à-vis de la douleur et Kingdom semble tester ça au travers de tous ses personnages. Cela se manifeste de façon très différente parmi tous les personnages de la série mais c'est ce que j'ai ressenti avec "Piece of Plastic". Cet épisode prend donc le temps de nous démontrer que nos deux personnages ont aussi des émotions à nous transmettre et cela fonctionne même très bien.

Et forcément, on tente de nous montrer jusqu'où ils peuvent aller émotionnellement parlant avant que cela ne craque complètement. Dans le registre des personnages qui craquent je pense que Jay est le parfait exemple. Au fil de ces deux épisodes on va le voir perdre complètement pied mais c'est aussi ce qui rend l'interprétation de Jonathan Tucker si intéressante. Lui, que l'on avait vu jusqu'à présent dans des rôles un peu plus calme (notamment Bob Little dans Parenthood) démontre ici qu'il y a une autre facette de lui, beaucoup plus sombre, à mettre en avant et cela fonctionne terriblement bien. Je ne m'attendais pas du tout à ce que la série aille dans ce sens là avec lui mais de toute façon, cela ne pouvait pas être Ryan le personnage qui part dans tous les sens, cela aurait été un peu problématique je pense. Pour ce qui est de Nate et Ryan, j'ai l'impression que les deux personnages ont des destins qui s'entrecroisent assez facilement. Je pense que cela fonctionne très bien pour le moment, surtout que cela permet en grande partie de mettre Ryan sur le devant de la scène pendant que Nate prend petit à petit place dans l'ombre. Mais Nate a aussi ses démons, notamment la rehab et tout ce que cela implique réellement derrière.

Car même s'il pense s'en être sorti, vu ce qui se passe chez lui avec Jay, je me demande comment tout cela peut réellement bien se terminer. Mais Nate est aussi un personnage qu'il est important de voir évoluer psychologiquement et Kingdom fait en sorte d'appuyer sur les bons boutons pour que Nick Jonas nous transmette quelques belles émotions bien senties. Mais pourtant, c'est Jay sur qui les projecteurs sont braqués. Ils veulent nous prouver que Jay n'est pas un personnage crétin et qu'il est donc bien plus intelligent que l'on ne pourrait le penser. On ne sait pas forcément où est-ce que sa naïveté peut le conduire mais c'est malgré tout réussi et tout ce que je pouvais demander de la part de la série. Avec "Flowers" tout éclate une bonne fois pour toute et ce pour le plus grand plaisir du téléspectateur. En effet, chacun va commencer à perdre le contrôle, à perdre pied, et c'est assez fascinant de voir Kingdom aussi bien réussir tout ce qu'elle entreprend. Je ne m'y attendais pas du tout mais le résultat est au rendez-vous et c'est pourquoi j'ai déjà hâte de voir la suite de la saison tant celle-ci parvient déjà à se renouveler et à nous offrir tout un tas de belles choses.

J'ai beaucoup aimé Jay dans cet épisode alors qu'il tente de tout faire pour que sa mère soit clean. C'est un très beau geste et cela permet aussi de voir que Jay n'est pas le crétin qu'il était au début de la série. C'est quelqu'un qui pourrait bien tous nous surprendre avec cet épisode et c'est ce qu'il va faire de façon judicieuse. Ryan de son côté joue avec sa liberté et c'est peut-être ce qui m'intéresse le plus. En effet, j'aime beaucoup Matt Lauria et dans cette série son personnage est bien plus intéressant que ce que j'avais pu voir dans Parenthood jusqu'à présent. C'est pourquoi tout ce que Ryan fait, qui met en plus de ça en péril sa propre liberté, prouve à quel point Kingdom est capable de tout un tas de choses avec ses personnages pour les mettre en danger. C'est cependant quelque chose de différent chez Nate et Lisa. Leur relation fonctionne de façon à apporter une forme de stabilité dans une série où tous les personnages sont en pleine évolution. Ainsi, ces deux épisodes de Kingdom mettent l'accent d'un côté sur Ryan qui joue avec sa propre vie et son futur. Mais de l'autre côté avec Jay et les émotions exacerbées de la série qui servent à merveille le récit. Que demander de mieux (et de plus).

Note : 7/10 et 7.5/10. En bref, petit à petit Kingdom s'apparente à une excellente nouveauté.

Critiques Séries : Kingdom. Saison 1. Episodes 3 et 4.

Commenter cet article