Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 1. Episode 5. Alpine Shepherd Boy.

6 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Better Call Saul

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 1. Episode 5. Alpine Shepherd Boy.

Better Call Saul // Saison 1. Episode 5. Alpine Shepherd Boy.


Si jusqu’à présent Better Call Saul était en pleine forme, cet épisode est le premier qui m’a donné l’impression que la série stagnait. Depuis le début de la saison, on est sur les chapeaux de roues et tout le monde évolue. Dans cet épisode il ne se passe pas grand chose dans ce sens et le sentiment de stagnation m’a énormément dérangé. Je ne pense pas que l’idée de Jimmy qui était de faire sa pub dans les journaux locaux se devait d’avoir une suite mais sincèrement, je pense que c’est peut-être la faiblesse de cet épisode, de ne pas enchaîner sur une suite un peu plus intéressante. A mon goût, Better Call Saul a manqué quelque chose sans pour autant délivrer ici un épisode complètement raté non plus. Mais il manque vraiment Jimmy. Jimmy est devenu le héros de la série, un personnage dont on a envie de savoir plus de choses et comment il a rencontré chacun des protagonistes qu’on lui connaît dans Breaking Bad. Du coup, le fait que l’on donne un peu plus d’importance à son frère et ses problèmes psychologiques/médicaux est presque dommage. Car du coup, ce n’est pas à ce moment là qu’il aurait fallu s’y intéresser, et peut-être pas de cette façon non plus. C’est en tout cas comme ça que je le ressens.

Le plus intéressant sera donc probablement de voir la suite de l’épisode avec l’arrestation de Mike à l’issue de l’épisode qui laisse imaginer qu’il va faire appelle à Jimmy en tant qu’avocat et la rencontre sera alors lancée. Je vois les choses aller dans ce sens là. Mais pour en revenir à Better Call Saul et à cet épisode, la relation entre Jimmy et son frère a beau être intéressante, elle ne l’est pas autant. Sur la longueur, plus le temps passe et plus j’ai du mal à voir où est-ce qu’ils peuvent nous emmener les deux. Cela semble être une vraie ruine de gâcher les personnages de la sorte. Jimmy est quelqu’un d’entier parfois, surtout du point de vue de sa famille et je me demande s’il n’est pas devenu ce qu’il est devenu par la suite en grande partie à cause de ce qui s’est passé à cause de ses mauvaises rencontres futures. C’est un épisode qui veut faire aussi évoluer la stratégie de Jimmy. Il va utiliser ses talents afin de séduire les autres et devenir l’avocat parfait pour tous. Le fait que l’autre partie de l’épisode se concentre sur ce qu’il faut faire de Chuck m’a longuement ennuyé. Car on sent que Better Call Saul ne sait pas trop quoi faire de lui elle-même.

Je n’ai rien contre le fait qu’il y ait une famille à dépeindre, mais je préfère par exemple ce qui se passe du côté de Mike. Le seul problème c’est que la série ne lui laisse pas suffisamment de temps pour nous raconter sa propre histoire à lui. Dans Breaking Bad, l’un des grands intérêts de la série était souvent sa longueur. On avait alors de longues scènes, souvent silencieuses, mais qui imposaient un vrai truc. Avec Mike la série aurait très bien pu faire ça dans sa voiture, faire une longue scène contemplative. Mais l’on sent aussi que Better Call Saul ne veut pas toujours prendre son temps et qu’elle veut nous en dire énormément à chaque nouvel épisode. Ce n’est pas non plus une mauvaise chose que d’avoir une série pleine de choses. Comparé à l’épisode « Hero », cet épisode est une vraie déception, comme un soufflé qui retombe aussi rapidement qu’il a été fait. C’(est dommage car je pense que Kassell aurait par exemple dû faire en sorte que la mise en scène soit plus posée, comme pouvait l’être Breaking Bad car après tout, Better Call Saul doit garder certains aspects de la série mère et notamment sa mise en scène. C’est important de s’y attacher.

Note : 5/10. En bref, un épisode décevant.

Commenter cet article