Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 21. CROSS-OVER.

30 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 21. CROSS-OVER.

Chicago Fire // Saison 3. Episode 21. We Call Her JellyBean (Part 1).
CROSS-OVER


Voici un cross-over ambitieux à nouveau entre Chicago Fire, Chicago P.D. et Law & Order : Special Victims Unit. Ce que j’ai tout particulièrement aimé dans cet épisode c’est le fait que Benson se rende à Chicago. Cela change de ce qui s’était passé dans le précédent cross-over et qui ne permettait donc pas de vraiment intégrer de la meilleure façon SVU à l’univers Chicago. Sauf que Dick Wolf a bien compris l’intérieur de lier un peu mieux toutes les séries et faire voyager Benson est la meilleure idée qu’il soit. Ce que j’apprécie aussi avec ce triple cross-over, c’est le fait qu’il soit aussi bien lié à l’histoire de SVU. On se rend compte que l’histoire lancée n’est pas toute récente et qu’elle a un lien avec le passé. On ne sait pas encore tout ce qu’il y a à savoir sur le tueur, sur ses motivations, etc. mais le moins que l’on puisse dire c’est que l’intrigue parvient à marier les univers. On a même droit à des scènes de Chicago P.D. et SVU dans Chicago Fire ce qui donne une véritable impression que les trois séries ne font qu’une et qu’elles ne sont pas toutes séparées. Du coup, on sait qui est le tueur de la série et c’est peut-être ce qu’il y a de plus flippant dans ce cross-over. Je me demande comment SVU a pu introduire un tueur sous nos yeux sans que l’on ne s’en rende compte. Je ne me souviens pas de toutes les intrigues passées de la série mais c’est tout de suite beaucoup plus intéressant. Mais ce n’est pas tout, Chicago Fire prépare le terrain de façon efficace.

Contrairement au précédent cross-over qu’il y a eu avec Chicago P.D. uniquement ou encore la présentation du spin off Chicago Med, ce triple cross-over débute très bien dans l’univers de Chicago Fire. Cette série a toujours eu énormément de mal à introduire des intrigues policières car ce n’est pas trop son métier de base. Pire, Chicago Fire est surtout centrée sur les personnages et moins sur les interventions ce qui rend le tout beaucoup plus compliqué. Heureusement que dans cet épisode ils arrivent à pousser le bouchon et à sortir un peu des sentiers battus pour nous offrir un épisode original. La structure même de la série en est alors complètement exploitée histoire de pouvoir mettre Chicago P.D. dans Chicago Fire dès ce premier épisode. On ne veut donc pas voir que les pompiers (et Benson) mais tout le monde dans le même épisode. Cela permet de donner une vraie impression de cohésion entre les séries alors que généralement il n’y a qu’un seul personnage qui navigue entre les personnages et doit servir de lien (en plus du tueur que l’on recherche). Cela ne veut pas dire que la série va oublier non plus les personnages et les intrigues qu’elle développe depuis quelques épisodes maintenant. On a eu droit au départ de Mills dans l’épisode précédent et son remplacement c’est Chili. Pour le moment, on n’a pas trop l’occasion d’apprécier ce nouveau personnage car il y a bien trop à faire à côté pour que l’on s’imprègne de Chili.

Mais j’ai envie de faire confiance à Chicago Fire pour le moment tant qu’elle ne m’a pas donné de raison de douter d’elle. Car elle est aussi capable de nous faire douter d’elle et c’est là le problème que je peux avoir avec cette série par moment. Du coup, en dehors du cas de la semaine, Chicago Fire avait énormément de choses à nous offrir car elle n’a pas peur de développer l’univers des personnages même en pleine histoire comme celle que cet épisode développe. Il y a aussi des choses qui sont un peu moins intéressantes comme l’histoire d’Hermann par exemple qui n’a pas de grand intérêt mais qui reste intéressante malgré tout. C’est sans parler de tout un tas d’autres choses. Cela fait plaisir de voir des épisodes comme celui-ci car cela change de ce que l’on avait pour habitude de voir dans Chicago Fire ces derniers temps. La série avait cassé complètement son propre rythme mais le départ de Mills, touchant comme tout, la semaine dernière a réellement relancer la série dans la bonne direction. Finalement, cet épisode est avant tout la preuve qu’un bon cross-over peut être fait entre Chicago Fire et les deux autres séries de l’univers Dick Wolf. Au delà de ça, cet épisode est aussi assez original dans sa façon d’introduire les 2 autres séries dans son univers comme si c’était les siennes.

Note : 8/10. En bref, une solide introduction à un triple cross-over qui promet d’être l’un des plus intéressant de la série.

Commenter cet article