Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 3. Episode 2.

26 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Orphan Black

Critiques Séries : Orphan Black. Saison 3. Episode 2.

Orphan Black // Saison 3. Episode 2. Transitory Sacrifices Of Crisis.


Le premier épisode de la saison 3 a permis de s’arrêter sur les diverses intrigues de la série et surtout d’éviter de nous redonner l’impression que la série était complètement perdue. Durant la saison précédente, à certains moments il était difficile de comprendre où est-ce que la série voulait en venir. Cette année, le but est bien plus clair même si les intrigues sont complexes et que les personnages sont éclatés dans diverses intrigues histoires de nous faire prendre la température un peu de partout. Mais si le premier épisode permettait aussi de stabiliser un peu la série du point de vue de toutes les personnalités féminines de Sarah à Helena, cette semaine le but est de se concentrer sur le Projet Castor et tous les clones masculins qui en sont ressortis. Il se passe toujours énormément de choses dans cet épisode, même en seulement 2 minutes de temps parfois. On sent que le but de cette série est d’en faire tellement que l’on arrive à la fin d’un épisode complètement rassasiés et épuisés de ce que Orphan Black peut raconter. Mais le premier épisode nous avait aussi permis de souffler légèrement contrairement à cet épisode qui reprend les affaires de plus belles. C’est un épisode très dense mais chacun des personnages permet aussi de donner une vision complètement différente des choses.

Orphan Black n’a pas pour autant besoin de donner de nouvelles de certains personnages comme Delphine, Rachel ou encore Ferdinand car ce ne sont pas des personnages dont la série a besoin. Elle préfère alors se concentrer sur chacun des personnages du Projet Castor afin de nous permettre de mieux mesurer l’impact que chacune de ces nouvelles personnalités peut avoir dans l’univers d’Orphan Black. Ils ont donc plus de place et de temps dans cet épisode pour nous permettre de les distinguer un peu tous et surtout d’apprendre à connaître le but de chacun et celui qui les influences plus que les autres. Mais le fait qu’ils aient grandi dans un univers militaire permet aussi de voir qu’ils ont gardé certains restes. Dans cet épisode on apprend à connaître Rudy et Seth. Rudy est le leader parmi les deux personnages c’est certain et à côté Seth est légèrement différent. Mais l’on sent aussi que la série veut nous apprendre de nouvelles choses sur eux, car ces clones sont loin, très loin d’être comme les femmes du projet Lena. Rudy et Seth ont une alchimie assez différente de celle que certaines des filles peuvent avoir et c’est encore une fois tout à l’honneur des scénaristes qui ont énormément d’idées pour nous proposer des choses complètement différentes. Ensuite, nous avons toujours Art au poste de police ce qui permet de rappeler un peu plus les débuts de la série.

Et cet épisode ressemble énormément à un épisode de la première saison mais avec plus d’intrigues car Orphan Black a gagné aussi en densité. C’est une fois de plus l’une des meilleures choses de cette série et cela fonctionne à merveille. On n’apprend pas énormément de choses dans cet épisode sur les origines ou encore sur les petites histoires de chacun, car le but est de développer la personnalité de Seth et Rudy et pas seulement car l’histoire de Cosima et Alison par exemple rappelle une fois de plus la première saison. C’est là aussi une manière pour Orphan Black de rappeler qu’elle n’est pas la série qu’elle pouvait être au départ et qu’elle a donc très bien changé. Le fait que tout le monde ne soit pas dans le feu de l’action (notamment Alison et ses petites aventures de banlieusarde rigolote) rappellent que Orphan Black n’est pas qu’une série avec des histoires de conspiration. C’est aussi un drame (un peu comique par moment) avec des éléments familiaux qui lui sont très chers et qui forgent là aussi son caractère bien trempé. Finalement, cet épisode a de quoi faire, même si certaines intrigues comme celle d’Helena ont encore un peu de mal à décoller pour le moment. Je suis persuadé qu’il y a plus à faire mais la série ne doit pas trop pousser pour autant les personnages au risque de rapidement nous ennuyer et surtout de nous perdre.

Note : 8/10. En bref, un second épisode apportant un second souffle tout en rappelant la première saison de la série.

Commenter cet article

4evaheroesf 28/04/2015 02:05

Points positifs
- Sarah et Alison en action.
- Le retour de Art et Paul.

Points négatifs
Pour Cosima et Helena, ça s'arrange pas...
Les Castor m'indiffèrent autant que les Proléthéens.

Bilan : épisode moyen.