Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : CSI Cyber. Saison 1. Episodes 12 et 13.

22 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : CSI Trilogie

Critiques Séries : CSI Cyber. Saison 1. Episodes 12 et 13.

CSI : Cyber // Saison 1. Episodes 12 et 13. Bit by Bit / Family Secrets.
SEASON FINALE


Krumitz nous avait caché son potentiel sur le terrain alors qu’à la fin de l’épisode il va sauver tout le monde. Parfois, quand je regarde CSI : Cyber j’ai l’impression de voir ce que Scorpion peut être aussi par moment. L’équipe de CSI : Cyber est un peu la même au fond mais le problème c’est que cette série n’est pas aussi moderne que Scorpion et surtout elle se prend un peu trop au sérieux à mon goût. Heureusement que « Family Secrets » est là pour tenter de sauver la situation. J’ai adoré le moment où cette machine parvient à capturer les informations de l’ordinateur d’Avery. C’était un truc assez drôle car je ne m’attendais pas du tout à ce que cela évolue dans cette direction. Ce dernier épisode est en tout cas le meilleur que la série ait pu nous offrir. Avec le départ de Peter MacNicol pour la saison 2 et l’arrivée de Ted Danson, probablement pour le remplacer, je dois avouer que j’ai déjà hâte de voir ce qu’ils vont bien pouvoir changer. Car je suis persuadé que la série va subir une sorte de reboot pour la saison 2 (et la disparition du personnage ennuyeux de Peter MacNicol est déjà un bon début). Dans cet épisode la série utilise enfin de façon judicieuse l’alchimie qu’il peut y avoir entre les membres du casting. L’alchimie personnage est mieux traitée et rapidement l’épisode parvient à installer quelque chose d’efficace en son genre.

Je ne sais pas trop ce que cela veut dire pour la saison prochaine mais je suis très curieux de voir. Alors que depuis le début de la saison j’avais l’impression de voir quelque chose d’assez ennuyeux, ces deux épisodes tentent de renouveler un peu le genre et de nous offrir une série un poil plus intéressante. Car c’est aussi important que CSI : Cyber tente des tas de choses afin de nous donner envie de revenir, surtout que ces deux derniers épisodes sont la porte de sortie de la série pour cette année. L’an prochain elle va revenir avec des changements et j’espère un reboot un peu comme CSI : Miami a pu le faire avec la saison 2. Cela manque d’action et je pense que le dernier épisode a réussi à m’offrir la dose dont j’avais besoin. C’est surtout car Internet et ses dangers sont un poil mieux exploités dans cet épisode. Surtout du point de vue d’Avery alors que cette dernière se retrouve au milieu d’une sale histoire qui pourrait la mettre en danger. CSI : Cyber me fait aussi un peu penser à Stalker cette année, une évolution au fil des épisodes avec une tentative de raconter des tas d’histoires toutes différentes afin de nous montrer les dangers et les recoins du dark web.

Avec « Bit by Bit », l’équipe enquête sur un vol dans une bijouterie qui a aussi amené un meurtre. Sauf que les bijoux n’étaient pas la cible original. C’est encore une fois une enquête qui ressemble aux autres et qui ne change donc pas trop la dynamique de la série si ce n’est que les personnages sont tous un peu mieux exploité. Krumitz notamment. Je ne m’attendais pas du tout à ce que ce personnage puisse se révéler un poil pus intéressant. Finalement, CSI : Cyber ne fait pas grand chose de nouveau avec cet épisode par rapport aux autres et c’est donc le reste qui permet à la série de réellement nous satisfaire et surtout de nous donner une impression complètement différente. Il y a peut-être la fin et ce petit « Thank you, baby. How sweet it is to be loved by you! » que j’ai beaucoup aimé. Finalement, je ne sais pas trop dans quelle direction ils vont bien pouvoir aller. Le tout est donc assez sympathique sur la fin alors que l’avant dernier épisode se contente de faire tout ce que l’on a déjà pu voir précédemment (à sa façon certes mais toujours pareil malgré tout). Je n’en demandais pas moins de la part de cette série. Surtout que le dernier épisode permet de se concentrer sur le hacker qui a révélé les informations de ses patients quand elle était encore psy.

Note : 4.5/10 et 6.5/10. En bref, assez sympathique dans son ensemble sur la fin, l’avant dernier épisode beaucoup moins.

Commenter cet article