Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Septième Fils (2014)

3 Septembre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Le Septième Fils (2014)

Le Septième Fils // De Sergey Bodrov. Avec Jeff Bridges, Ben Barnes et Julianne Moore.


L’héroic-fantasy est un genre à la mode depuis quelques années (depuis le succès de Game of Thrones peut-être, ou encore Le Hobbit ?) et avec Le Septième Fils, nous avons donc droit à une nouvelle adaptation d’un roman (en l’occurence une série de romans de Joseph Delaney intitulés « The Wardstone Chronicles »). Jeff Bridges est tout de même abandonné ces derniers temps au gros nanars un peu fantastique et accentue tout cela au travers de sa voix de patate chaude et l’on ne peut pas dire que cela soit un vrai compliment. Sergey Bodrov (Mongol) débarque donc avec une mise en scène pas nécessairement très inspirée pour un film qui n’utilise même pas à bon escient tous les beaux décors qu’on lui met sous le nez. On va donc dire que ce qui sauve en grande partie Le Septième Fils c’est son casting. Jeff Bridges et Julianne Moore (réuni pour la seconde fois au cinéma après The Big Lebowski) qui cabotinent ensemble c’est tout de même assez fun à voir. Surtout que les rôles qu’ils incarnent leur vont plutôt bien, le scénario et la mise en scène accentuant de trop le ridicule de leur prestation. Par ailleurs, sans faire de référence à Game of Thrones, le film bénéficie de la présence de Kit Harrington (plus connu pour son rôle de Jon Snow dans la série de HBO).

Une époque enchantée, où les légendes et la magie ne font qu'un…L’unique guerrier survivant d'un ordre mystique  part en quête d'un héros prophétique doté d’incroyables pouvoirs, désigné par la légende comme étant le dernier des Sept Fils.
Le jeune héros malgré lui, arraché à la vie tranquille de fermier qu'il menait jusqu'à présent, va tout quitter pour suivre ce nouveau mentor rompu au combat. Ensemble ils tenteront de terrasser une reine d’autant plus maléfique qu’elle a levé contre le royaume une armée d'assassins redoutables aux pouvoirs surnaturels.

C’est à se demander si au fond il n’était pas là juste pour vendre Le Septième Fils et si accessoirement l’acteur pourra un jour avoir des rôles dans des films qui ne sont pas fantastiques ou d’héroïc-fantasy. Je n’ai pas lu le livre dont est adapté Le Septième Fils, mais ce n’est pas difficile de voir que l’adaptation est ratée. Le scénario manque cruellement de surprises, enchaînant les scènes sans grande fluidité. Si l’adaptation avait été beaucoup plus intelligente, on pourrait ressentir le côté littéraire de la chose, mais il ne se passe rien de tout ça. Hollywood aime beaucoup produire ce genre de films ces dernières années mais elle ne veut probablement pas aller au delà et faire des choses de qualité, peut-être par souci de plaire à un large public. Faire un film trop intelligent aurait pu être décevant pour certain car tout n’aurait pas été si facile à comprendre. Pourtant, Le Septième Fils n’était pas nécessairement raté au premier abord. L’ouverture du film fonctionne assez bien et est suffisamment curieuse pour que l’on ait envie de voir la suite. Le problème c’est la suite et notamment la façon dont Tom Ward, septième fils d’un septième fils est introduit et conduit vers sa destinée. Cela aurait pu être fait de façon un peu plus intelligente, sans balancer tout d’un coup comme si le temps venait à manquer.

Le film dure déjà deux heures (ce qui est une assez bonne durée pour un film de ce genre là) mais il n’exploite malheureusement pas tous les meilleurs aspects de son histoire. La menace (une sorcière incarnée par Julianne Moore) est sympathique elle aussi mais la façon dont tout cela est présenté manque cruellement de surprises. Et le film enchaîne encore et encore des tas de choses de ce genre là, ce qui est en somme assez problématique à mon goût. Le scénario n’a de cesse de creuser sa tombe, devenant de plus en plus prévisible une fois que le téléspectateur a compris ce qui était cherché et le but ultime. Pendant une bonne partie, on s’ennuie et tout d’un coup le rythme reprend. Cela arrive tout au long du film avec son lot de twists ridicules et de surprises qui n’en sont pas vraiment. Je suppose donc que le public cible de ce film n’est clairement pas un public averti, qui a de la bouteille dans le genre de l’héroïc-fantasy et justement, il aurait été préférable de délivrer plus de séquences sur la mythologie de l’histoire plutôt que de constamment créer des scènes pour tenter de nous garder éveiller. C’est comme si les scénaristes savaient qu’ils nous ennuyaient et qu’ils voulaient juste nous donner au moins l’envie de rester jusqu’au bout…

Note : 3/10. En bref, dommage qu’un casting de cabotin qui aurait pu donner quelque chose d’assez fun tombe dans un film aussi mal foutu.

Date de sortie : 17 décembre 2014

Commenter cet article

Ilwan 05/09/2015 17:20

Ce n'est même pas une adaptation du bouquin.... ou alors TRES TRES éloignée (après ils ont bien précisé "librement adaptée*).
Mais on ne peut même pas parler d'adaptation quand, même les décors n'ont aucun rapport (des grandes villes semblables à celles du Seigneur des Anneaux, quand bien même il est précisé dans les bouquins tout le contraire).
Et je ne sais même pas où ils sont allés pêcher cette histoire de Lune de Sang.

Adaptation de cette saga ? Je parlerais plutôt de massacre...>_<"

isabelle 03/09/2015 15:48

Julianne Moore fait de meilleurs choix d'habitude (cf Still Alice).

delromainzika 05/09/2015 13:58

Oui :/ elle devait avoir besoin d'argent je suppose ^^