Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 2.

18 Octobre 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Leftovers

Critiques Séries : The Leftovers. Saison 2. Episode 2.

The Leftovers // Saison 2. Episode 2. A Matter of Geography.


The Leftovers entretient le souvenir de la première saison avec la famille Garvey mais pas seulement. En effet, le souvenir est également entretenu grâce à la folie toujours plus grandissante chez Kevin alors qu’il commence à voir Patti. J’aimais beaucoup ce personnage dans la saison précédente et sa mort a une grande influence sur la vie de Kevin. Ce dernier est en train de perdre petit à petit les pédales et je trouve que c’est assez jouissif. En tout cas, la série fait les choses de façon assez intelligente et soignée, sans que l’on ne s’y attende véritablement. Cet épisode n’est pas aussi brillant que « Axis Mundi », notamment car il n’a pas du tout la même portée et la même implication mais ce que j’ai trouvé d’assez fascinant avec cet épisode c’est la façon dont les personnages de la première saison interviennent dans cette saison 2. On laisse donc de côté les nouveaux personnages de Miracle afin de se concentrer sur Kevin, Nora, Jill et Lily à leur arrivée à Miracle. On se rend compte qu’ils n’ont pas vécu une histoire si facile que ça. Ce que j’aime aussi avec The Leftovers c’est sa façon de centraliser dans une petite ville, un petit microcosme, une histoire qui se déroule pourtant à l’échelle mondiale. L’ampleur se vit pourtant très bien et encore plus cette année avec la façon dont The Leftovers a su se renouveler avec sa nouvelle approche.

Miracle n’est pas Mapleton, les enjeux et les personnages sont eux aussi très différents. L’histoire se concentre sur la famille Garvey-Durst. Enfin, presque exclusivement, un peu comme avec John et sa famille dans l’épisode précédent. C’est une façon de nous réintroduire à la série et à ce qu’elle faisait l’an dernier. Kevin est tourmenté par le fantôme de Patti qui intervient toujours au pire des moments (comme si elle était là pour lui demander de choisir le bon chemin à chaque fois afin qu’elle parte). Ce qui est intéressant c’est l’implication religieuse que tout cela peut avoir. La voix de Patti est importante et son la façon dont elle hante Kevin semble faire perdre la boule à ce dernier, je suis certain qu’il y a encore plus que ça à attendre de la série par la suite. Jill de son côté peut dire au revoir à Tommy mais l’on ne sait pas trop ce qui attend nos personnages. Le danger de la première saison peut-il intervenir ici ? Mimi Leder, la réalisatrice de l’épisode, nous offre une vision particulièrement éclairée de l’univers qui croule sous ses pas et c’est tout ce que j’aime ici. Ce qui est assez intéressant aussi c’est la façon dont l’histoire évolue, nous racontant que l’arrivée des Garvey-Durst ne s’est pas faite sans encombre. La maison qu’ils avaient prévu de louer a brulé. Ils se retrouvent alors sans leur argent et sans toit.

C’est à ce moment là que Nora se retrouve dans une vente aux enchères afin d’acheter une maison. C’était un autre moment assez jouissif, rappelant l’implication religieuse de The Leftovers. Nora pense que c’est ici que tout doit se jouer pour nos personnages préférés et c’est ici que tout se jouera. Elle propose même 3 millions de dollars pour la maison, ce qui est presque le double de ce qu’elle aurait dû lui coûter en toute logique. Nora est résolue à vivre à Miracle. Finalement, cet épisode est très intelligent, à la fois dans sa façon de revenir sur les problèmes de Kevin (et accessoirement les conséquences de ses actes) mais aussi sur la façon dont la famille s’installe à Miracle. The Leftovers est une série qui prouve cette année qu’elle est capable d’aller au delà et beaucoup plus loin que le livre dont elle est adaptée au départ. La série parvient également à gérer le nouvel univers dans lequel est personnages sont plongés. C’est presque comme si The Leftovers était en train de se rebooter, de partir sur quelque chose de totalement différent avec d’autres personnages alors qu’au fond ce n’est que la suite logique de la première saison à Mappleton.

Patti - « Pie is secure, over. »

Note : 9/10. En bref, la série reste magnifique.

Commenter cet article