Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 10 et 11.

22 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 10 et 11.

New Girl // Saison 5. Episodes 10 et 11. Goosebumps Walkaway / The Apartment.


Le retour de Jess, ce n’est clairement pas ce que j’attendais avec la plus grande impatience. La façon dont Reagan s’est bien introduite dans l’univers de New Girl était une très bonne chose et je suis terriblement déçu que Reagan disparaisse déjà. Mais d’un autre côté, ces deux épisodes sont plutôt réussis. Pour faire revenir Jess, la bonne idée était de l’associer à Reagan durant « Goosebumps Walkaway ». Maintenant que Jess peut revenir, New Girl compte bien faire bon usage du personnage. Je dirais même qu’elle est surexploitée. Cela aurait pu être une erreur et pourtant, c’est une belle réussite. Disons que je ne m’attendais pas du tout à me rendre compte que Jess était l’une des âmes de New Girl, voire carrément l’ÂME de la série et personne d’autre. Certes, les autres personnages sont importants mais le retour de Jess ne pouvait pas se faire sous couvert d’une déception, d’autant plus que la série a tout fait pour nous faire apprécier le passage de Megan Fox dans la série. Je n’aurais d’ailleurs pas été contre le fait qu’elle puisse rester dans les parages, même de façon récurrente uniquement. C’est une bonne chose que de faire partager l’écran entre Jess et Reagan. Les deux ont une vraie alchimie qui se développe tout au long de l’épisode.

Une alchimie qui se cultive et nous propose donc quelque chose de neuf, bien loin de ce que j’avais imaginé au départ. Il n’y a pas vraiment de conflit entre Jess et Reagan, ni même de notion de rivalité. La série sait rester gentille comme tout avec quelques pointes et piques d’humour bienvenues. Car le tout fonctionne finalement beaucoup plus que l’on aurait probablement pu l’imaginer au départ. Cet épisode doit gérer plus d’intrigues en simultané que beaucoup d’épisodes de New Girl mais la construction de celui-ci, permettant de préparer le départ de Reagan à la fin de l’épisode, le retour de Jess sans compter sur la relation entre Nick et Schmidt et la dernière obsession en date de Winston, tout cela fonctionne plutôt bien. Dans un sens, New Girl a donc des tas de belles choses à nous offrir. Avec seulement 20 minutes, la série aurait très bien pu se rater mais c’est étrangement tout le contraire qui se passe, l’épisode s’amuse et nous aussi. Tout en ajoutant un poil de moments plus tendres avec les personnages car le départ de Reagan ne pouvait pas se faire sans un brin d’émotion tout de même. Megan Fox a été présente durant près de toute la première partie de la saison. Avec « The Apartment », New Girl noue de jolis liens entre Jess et Cece.

Les deux meilleures amies sont de nouveau ensemble à l’écran et là aussi, tout cela est fait pour le meilleur. En jouant la carte de la nostalgie pour les retrouvailles, New Girl parvient à nous offrir de bons moments une fois de plus. Cet épisode apparaît un peu comme une surprise cachée. Les flashbacks permettent de revenir sur le passé de chacun, notamment de Jess et Cece. La relation entre tous les personnages a largement de quoi faire. C’est un épisode qui nous permet de comprendre ce qui s’est passé lors de la rencontre entre Jess et Nick, Schmidt et Coach. Mais aussi Jess surprenant Spencer à l’acte. C’est ce genre de choses qui font de cet épisode quelque chose de vraiment tendre et touchant à la fois. On avait besoin de quelque chose de ce genre là pour s’amuser mine de rien et c’est aussi pour ça que j’apprécie New Girl. Les choses changent dans New Girl et je pense que le chapitre que la série est en train de tourner cette année est peut-être bien celui du dénouement de la série. Les scénaristes ont ainsi probablement travaillé sur cette saison comme si c’était la dernière. Comme si finalement ils racontaient les dernières choses à raconter dont la première rencontre entre tous ces personnages.

Pourtant, New Girl utilise des trucs assez classiques, que l’on a l’impression d’avoir déjà vu précédemment dans la série. Mais tout est utilisé de façon intelligente, dans une vraie continuité narrative par rapport à ce à quoi New Girl nous avait habitué jusqu’à présent. Ce qui manque peut-être à cet épisode c’est plus de temps, notamment pour Winston. Ce dernier souffre du fait que Jess et Cece sont beaucoup plus importantes dans l’histoire de la série, en tout cas dans cet épisode. Mais avec Winston il y a quelque chose à faire et je me demande même si au fond un cross-over entre New Girl et Brooklyn 9-9 ne serait pas la meilleure idée que FOX pourrait avoir avec ses deux comédies (à succès ?). Finalement, tout au long de ces deux épisodes, New Girl a réussi à faire des tas de choses bien sympathiques et c’est aussi pour ça que j’apprécie la série.

Note : 8/10. En bref, deux solides épisodes de New Girl.

Commenter cet article