Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 2. Episode 2.

2 Juin 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Wayward Pines

Critiques Séries : Wayward Pines. Saison 2. Episode 2.

Wayward Pines // Saison 2. Episode 2. Blood Harvest.


Finalement, la saison 2 de Wayward Pines se trouve être quelque chose de complètement différent de la première saison. Au départ, je pensais que cela allait être une répétition de la première saison sous une forme légèrement différente, mais c’est tout simplement autre chose. Avec le premier épisode j’avais peur que Wayward Pines ne sache pas forcément se renouveler et je trouve que ce second épisode a su faire quelque chose que je n’attendais pas : me surprendre. Cela n’en fait pas pour autant un épisode brillant, mais un épisode suffisamment bon pour en tout cas me donner envie d’en voir beaucoup plus. Ce que j’apprécie aussi là dedans c’est que Wayward Pines parvient à installer un vrai ton, différent de la première saison, tout en gardant l’ensemble, une partie du casting aussi. On reconnait l’univers mais c’est différent et c’est peut-être ce qu’il y a de plus intéressant là dedans finalement. Mais le Wayward Pines que l’on voit cette année est très différent de celui de l’an dernier. Le côté Quatrième Dimension de la saison 1 a disparu afin de laisser place à un concept beaucoup plus sombre autour d’autoritarisme et de la notion d’apocalypse. Des éléments qui étaient forcément très important dans la narration auparavant, mais qui sont maintenant au centre de celle-ci.

Ce qui est presque regrettable là dedans c’est que Wayward Pines n’a plus le ton chaleureux de la première saison, celui de la petite ville dans laquelle il fait bon vivre car il ne fait plus vraiment bon vivre à Wayward Pines maintenant que le côté militaire a pris le dessus. C’est moins drôle que la saison précédente en somme. Mais cet épisode est meilleur que le précédent, en grande partie car il donne un peu plus le ton de la saison. Il installe les relations les plus importantes de la saison ainsi que les conflits principaux. Le personnage de Theo, incarné par Jason Patric, est important sans pour autant prendre la place que Matt Dillon avait l’an dernier dans la série. Dans un sens, pourquoi pas, cela permet là aussi de casser un peu la dynamique. D’autant plus que l’histoire de Theo s’avère beaucoup plus dramatique, moins teintée d’espoir de s’en sortir. Ils savent ce qui se passe et n’ont pas besoin de poser tout un tas de questions. L’une des réussites de Wayward Pines l’an dernier était justement de maintenir les secrets et de tenter d’en faire quelque chose derrière. La Première Génération est donc en train de tomber dans les pires côtés de Pilcher, accentuant tout ce que ce dernier a pu donner comme conseil terrible. Malgré les remontrances de Rebecca, Jason dit tout à Theo. Si au départ il a du mal à accepter la réalité, Wayward Pines ne cherche pas à faire comme l’an dernier.

C’est une vraie originalité au fond dans la narration qui casse un peu le sentiment de répétition du premier épisode. L’arc narratif de cette saison se concentre sur la difficulté de Wayward Pines à survivre face à l’évolution de la menace Aberration. L’évolution des créatures a créé un problème à la fin du premier épisode qu’il sera difficile de contenir au début de celui-ci. Dans un premier temps car ils sont maintenant capable de s’auto-sacrifier afin de créer une pile de corps qui va leur permettre d’enjamber la clôture électrifiée. Et ensuite leur façon de se cacher, ce qui va forcément mettre en péril le système de sécurité de la ville. Les Abbies sont en train de devenir intelligent et c’est peut-être bien ce qu’il y a de plus terrible là dedans. Les nouveaux développements autour des Abbies sont justement ce qu’il y a de plus intriguant dans Wayward Pines pour le moment. L’autre présence bienvenue dans cet épisode c’est celle de Shannyn Sossamon qui, bien qu’elle ne soit pas énormément présente s’avère être un atout. « Find my son ! » qu’elle lance. Si elle savait. Je suppose donc que Ben a été dévoré par des Abbies mais rien n’est encore sûr. Après tout, Wayward Pines est capable de délivrer des tas de surprises depuis des années maintenant alors pourquoi pas celle-ci… Hope Davis qui fait son truc face aux élèves c’est juste jouissif.

Si vous vous souvenez déjà du passage de l’an dernier quand elle explique à tout le monde (et notamment aux téléspectateurs) ce qui se passe réellement dehors, alors ce nouveau passage était jouissif. Ne serait-ce que pour l’entendre prononcer des trucs comme « abbie cadaver » sans trembler, sans rien. Cet épisode est également celui de l’introduction de CJ Mitchum, le personnage de Djimon Hounsou et qui est sensé être l’un des protégés de Pilcher. Je me demande ce que ce dernier va advenir dans les prochains épisodes mais je suppose que Wayward Pines compte bien ne pas en rester là. Quoi qu’il en soit, il y a des tas de choses bien sympathiques à venir si la suite tient les promesses faites dans cet épisode.

Note : 7/10. En bref, un épisode plus intelligent qu’il n’y paraît et qui s’avère lancer Wayward Pines sur un chemin périlleux mais intéressant. A suivre….

Commenter cet article

Chris 03/06/2016 02:51

Mon plus gros regret ça restera qu'ils ont résumé les 3 livres dans la première saison, tout a été beaucoup trop vite, ils n'ont pas été assez en profondeur... Dommage, une saison par livre aurait été parfait, il y avait vraiment moyen de faire une très bonne série en 3 saisons sur base des livres. Là j'ai du mal avec cette saison 2.

Laurent Fendom 02/06/2016 19:00

Bonsoir,j'ai trouvé l"épisode un peu bof, ils auraient pu faire mourir le fils en début d"épisode,car au final sa mort était prévisible.