Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fear The Walking Dead. Saison 2. Episode 8.

24 Août 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fear the Walking Dead

Critiques Séries : Fear The Walking Dead. Saison 2. Episode 8.

Fear the Walking Dead // Saison 2. Episode 8. Grotesque.


Tout au long de cet épisode, je me suis posé une question : Fear the Walking Dead a t-elle envie d’être différente de son ainée ? Plus le temps passe et moins elle semble encline à porter des sujets qui auraient pu faire son originalité. On retrouve alors tout un tas de choses qui font le caractère de la série mère. Nick Clark a été présenté comme un personnage différent et c’est presque logique qu’on le retrouve ici dans cet épisode. Dans l’épisode précédent, le groupe était séparé en trois : Madison et Strand ont rejoint les équipes afin de protéger leur fille et Ofelia (qui est probablement orpheline désormais). Travis et Chris sont parti de leur côté bien avant que Daniel mette le feu à l’Abigail. Nick a de son côté abandonné sa famille. On retrouve alors Nick qui a trouvé Sofia (l’une des servantes de Thomas Abigail). Si le point de départ n’est pas toujours très sympathique, l’ensemble de l’épisode fonctionne assez bien avec son lot de bonnes surprises. L’épisode est aussi une sorte de bouffée d’air frais qui permet de respirer un peu après ce qui s’est passé dans la première partie de la saison et qui n’était pas toujours très passionnant. Daniel Sackheim, le réalisateur de cet épisode, parvient à transformer le désert en un lieu à la fois magnifique et hanté dans lequel tout peut se passer et l’on peut rencontrer la mort à tous les coins de rue.

L’instinct de survie est l’un des sujets les plus importants de Fear the Walking Dead ici. C’est une occasion de proposer quelque chose de différent au téléspectateur. Le côté plus primaire de cet épisode me plaît énormément et change de ce que l’on a pour habitude de voir. C’est revenir à l’état primaire, à ce que Fear the Walking Dead doit raconter finalement. J’ai envie de voir comment l’être humain, qui vient d’une société moderne et civilisé, peut revenir à un état primitif. Ce n’est pas simple à mettre en scène mais cet épisode réussi à certains moments avec brio à le faire. Les flashbacks sur Nick et sa première cure de désintox, sa rencontre avec Gloria, etc. apporte un peu plus de personnalité à un personnage dont finalement on a l’impression de ne pas savoir grand chose. Si Fear the Walking Dead réussi en tout cas quelque chose ici en prenant exemple sur sa grande soeur c’est en voulant se concentrer sur un personnage en particulier afin de raconter son histoire de son point de vue. On n’avait pas besoin des autres personnages de la série qui auraient certainement cassé la dynamique qui s’installe petit à petit. Il n’est pas simple d’entrer dans le jeu d’emblée mais je suis heureux de voir que cela fonctionne très bien jusqu’au bout.

Note : 6.5/10. En bref, enfin un solide épisode de Fear the Walking Dead que j’attendais.

Commenter cet article