Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Blacklist : Redemption. Saison 1. Pilot.

25 Février 2017 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Blacklist Redemption

Critiques Séries : The Blacklist : Redemption. Saison 1. Pilot.

The Blacklist : Redemption // Saison 1. Episode 1. Pilot.


The Blacklist avait-elle besoin d’un spin off ? Telle est la question. Créée par Jon Bokenkamp (le créateur de The Blacklist), John Eisendrath (Outlaw, The Blacklist), J.R. Orci (Fringe, The Blacklist) et Lukas Reiter (The Firm, The Blacklist), la série avait-elle besoin de tant de scénariste pour être construite ? Telle est la question. Quoi qu’il en soit, The Blacklist : Redemption repose en premier lieu sur deux personnages connus des fans de la série de NBC : Susan Hargrave et Tom Keen. Avec Solomon dans les parages également, la série a déjà des atouts. On connaît les personnages, on sait ce qu’ils valent et surtout l’intérêt que l’on peut leur donner. Sans compter que The Blacklist : Redemption n’est pas là pour raconter la même histoire que The Blacklist. Nous sommes ici sur le créneau de la série d’espionnage un peu old-school ce qui ne devrait pas gâcher le plaisir non plus. Alors que Susan Hargrave avait été introduite en vue de ce spin off la saison dernière dans The Blacklist, on retrouve alors le charme et la fougue de Famke Janssen. En cassant un peu la formule que l’on connaît afin de raconter d’autres choses, la série devient tout d’un coup intéressante à suivre et ce premier épisode s’avère suffisamment efficace pour avoir envie de suivre les huit épisodes qui vont composer cette première saison.

Tom Keen rejoint Halcyon Aegis, une organisation de mercenaires dirigée par sa mère, Susan "Scottie" Hargrave. Son but : percer les zones d'ombres de son passé et découvrir ce qui est réellement arrivé à son père en infiltrant l'équipe d'Hargrave, qui s'est donnée pour objectif de racheter ses actions passées en venant en aide à ceux qui l'engagent pour mener à bien de périlleuses missions.

The Blacklist : Redemption est bien entendu une série avec une formule mais le genre qu’elle utilise, l’espionnage, n’avait pas été utilisé par NBC depuis le flop de Undercovers, la série de J.J. Abrams centrée sur un couple d’espions façon Mr. & Mrs. Smith afro-américains. Qui sait, peut-être que de nos jours cela aurait cartonné. Mais peu importe, The Blacklist : Redemption utilise ce que l’on connaît de The Blacklist afin de raconter son histoire et surtout autrement. Susan Hargrave, aka Scottie, est un personnage charismatique qui s’impose tout de suite comme une héroïne. La scène d’ouverture de l’épisode n’a rien d’exceptionnel au fond mais elle fait son petit effet malgré tout. Alors que The Blacklist : Redemption nous a été vendue comme une version sexy, fun et explosive de The Blacklist, l’ensemble change un peu de ce que j’avais imaginé au départ. Mais le résultat est là. On est plus dans la série d’espionnage thriller-esque que dans le procédurier policier. Et étant donné que je suis un grand fan de fictions d’espionnage, je pense qu’il y a beaucoup de chances que The Blacklist : Redemption devienne un vrai plaisir coupable pour moi. On sent que les scénaristes veulent tout faire, tout nous mettre pour nous surprendre. Et de ce point de vue là, ça fonctionne plutôt bien. Donc affaire à suivre…

Note : 7/10. En bref, un pilote efficace qui donne envie de voir la suite.

Commenter cet article

Nikita07 26/02/2017 09:38

Un spin-off que je vais suivre avec plaisir.