Critiques Séries : Bless the Harts. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Bless the Harts. Saison 1. Pilot.

Bless the Harts // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Bless the Harts a beau être une série animée, c’est avant tout une série créée par Emily Spivey. Véritable talent du Saturday Night Live, créatrice de Up All Night (qu’elle a laissé tomber quand NBC a voulu transformer sa série), mais c’est sur Parks & Recreation et The Last Man on Earth qu’elle est probablement plus connue. Je ne suis plus aussi fasciné par les séries d’animation mais je dois avouer que ce premier épisode est très drôle et fait rapidement bouger l’histoire pour que l’on ne s’ennuie pas. Bien que dans le genre on ait déjà vu des tas de séries animées sur des familles de la « working class » américaine mais sans trop savoir pourquoi, celle ci m’intrigue. Mais je ne pense pas que Emily Spivey avait dans l’idée de réinventer le genre, simplement d’ajouter sa propre vision de la comédie familiale animée, tout en critiquant l’Amérique à sa façon et en ajoutant du coeur. Car ce qui fonctionne aussi, c’est le coeur et l’attachement que la série pourra créer.

Un groupe d'américains du sud des Etats-Unis se battent pour enfin avoir un meilleur train de vie. Mais, ils ne réalisent pas qu'ils sont déjà riches de leur famille, en amis et en éclats de rire.

Bless the Harts n’est pas sans me rappeler King of the Hill (que j’avais suivis 2/3 saisons par le passé). La comparaison va à l’avantage de cette nouvelle série animée que j’aurais probablement envie de regarder de temps en temps si le coeur m’en dit. Pourquoi ? Car il y a quelque chose dans ce groupe de personnages qui fonctionne et laisse une bonne impression finale. On a la banane quand on termine ce premier épisode et l’on a alors forcément envie de goûter à nouveau.

La série a aussi de quoi nous donner envie avec son casting de voix assez impressionnant : Maya Rudolph, Kristen Wiig, Kumail Nanjiani et Ike Barinholtz. Le résultat donne alors quelque chose de familier, déjà vu mais tellement rafraichissant en même temps que c’est assez étonnant. Je n’aurais pas cru que Bless the Harts allait être capable de me donner envie de revenir tant les comédies animées de FOX lancées ces deniers temps ne m’ont jamais donné l’envie de revenir. Mais pourquoi pas, l’aventure peut être fun compte tenu de ce que l’on trouve dans ce premier épisode.

Note : 5.5/10. En bref, une agréable surprise animée avec une montagne de talents, à la voix et à l’écriture.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article