Critique Ciné : L'esprit de famille (2020)

Critique Ciné : L'esprit de famille (2020)

L’esprit de famille // De Eric Besnard. Avec Guillaume de Tonquédec, François Berléand et Josiane Balasko.

 

Dans le genre film familial français, L’esprit de famille tente de cocher toutes les cases. Eric Besnard (600 kilos d’or pur, Ca$h) nous offre alors un film feel-good déprimant mais qui ne parvient jamais créer une quelconque émotion. En polissant tout à droite et à gauche, le film fini par devenir insignifiant et sans surprises. J’ai comme l’impression que le scénario n’était pas vraiment là et surtout qu’il ne sait pas comment dépatouiller son récit ce qui rend rapidement le film problématique. La façon de faire n’est pas novatrice non plus mais ce n’est pas forcément le problème dans le sens où bon nombre de cinéastes ont déjà fait tout ça mais en beaucoup mieux. J’ai le souvenir de films des années 90 où le père est un fantôme et qui s’avèrent beaucoup plus intéressants, amusants ou intelligents. Pourtant c’est sur cette histoire de fantôme que le film repose et ce n’est pas forcément ce qui fonctionne le mieux alors que tout le monde tente de faire de son mieux. Sauf que d’un point de vue comique, rien de neuf et d’un point de vue dramatique, l’émotion en vient jamais. 

 

Alexandre s'embrouille une nouvelle fois avec son père Jacques. A priori, il ne devrait pas, car ce dernier vient de décéder, mais Jacques, ou plutôt son esprit, est bien là, à râler à ses côtés. Et comme Alexandre est le seul à le voir et donc à lui parler, sa mère, sa femme et son frère commencent à s’inquiéter de son étrange comportement.

 

L’idée de créer l’absence au sein d’une famille est donc un point de départ parfait. Guillaume de Tonquédec (Fais pas ci, Fais pas ça) semble alors s’enfermer dans un rôle de gentil à qui l’on peut faire faire tout et n’importe quoi. Sauf que pour le coup, bien qu’il soit gentil et sympathique, il n’est jamais touchant comme le film voudrait probablement qu’il soit. L’histoire tourne alors en rond, quitte à donner l’impression que le récit se répète de personnages en personnages sans avoir une once d’originalité. Certaines répliques sont suffisamment sympathiques pour provoquer le sourire béa du spectateur pendant que d’autres ne fonctionnent jamais. François Berléand en fantôme et Josiane Balasko font alors un peu trop ce que l’on peut attendre de leur part, quitte par moment à devenir ennuyeux. Côté mise en scène, Eric Besnard ne fait rien de neuf si ce n’est ce qu’il a fait au cinéma pendant des années en pensant nous berner.

 

Note : 3/10. En bref, une comédie familiale française que vous oublierez aussi rapidement que vous l’avez vu. 

 

Date de sortie : 29 janvier 2020

L’esprit de famille fait partie des films dont le CNC a accordé une sortie anticipée sur la chronologie des médias suite au coronavirus le 8 mai 2020.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article