Critiques Séries : Rebel (2021). Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Rebel (2021). Saison 1. Pilot.

Rebel // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Avec l’arrêt de How to Get Away with Murder, ABC n’avait plus de série judiciaire. Krista Vernoff (Grey’s Anatomy) de l’écurie Shonda Rhimes débarque donc avec son adaptation ensoleillée de l’histoire d’Erin Brockovitch. Ici, l’excellente Katey Sagal (Sons of Anarchy) incarne Annie ‘Rebel’ Bello, une avocate qui cherche à combattre les cols blancs afin de soutenir des causes pour lesquelles elle croit. Dans un mélange assez savoureux à mi chemin entre Scandal et Murder, Rebel donne à Katey Sagal un rôle à la hauteur de son talent. Annie n’a pas de diplôme d’avocate et déteste les avocats mais elle aime montrer ce dont elle est capable et surtout soutenir ce dont elle se soucie. Rebel travaille donc pour Cruz, incarné par Andy Garcia (qu’il est toujours sympa de retrouver ici et là), un vrai avocat. Le charisme de Katey Sagal est la vraie force de Rebel. Je suis sûr qu’incarnée par quelqu’un d’autre, Annie n’aurait jamais été aussi intéressante. Compte tenu de la complexité de la vie de l’héroïne autant personnelle que professionnelle, ce premier épisode doit introduire tout un tas de choses ce qui par moment rend le tout assez bourratif en guise d’entrée. Mais par chance, on a toutes les infos nécessaires ici pour que les prochains épisodes soient un peu plus légers et se concentrent sur des choses différentes.

 

Annie “Rebel” Bello travaille comme consultante juridique sans diplôme de droit. Elle se soucie désespérément des causes pour lesquelles elle croit. Quand Rebel s’engage dans un combat, elle met tout en oeuvre pour le gagner.

 

Le fait que la famille d’Annie aka Rebel soit aussi grande et complexe peut parfois un peu nous égarer. Les dialogues sont amusants et l’on sent que Krista Vernoff s’est éclatée à écrire tout ça. Afin de faire le portrait de son héroïne, elle passe donc par toute une galerie de personnages différents dont les enjeux sont parfois difficile à cerner au premier abord. Je me demande même si je ne vais pas regarder ce premier épisode une seconde fois afin de prendre les dynamiques entre tous les personnages. Si la série installe des personnages et leurs histoires personnelles durant une bonne partie de cet épisode, elle laisse aussi entrevoir une histoire suffisamment intéressantes afin de me donner envie de revenir pour un second épisode. Le casting est bon et il permet lui aussi d’apporter à la série quelque chose. Que cela soit Katey Sagal bien évidemment ou Sam Palladio (Nashville) et Andy Garcia. Ce dernier est toujours aussi bon.

 

On retrouve dans Rebel la touche qui fait aussi le succès du Shondaland sur ABC. Il y a une vraie énergie, notamment autour d’un personnage féminin fort, qui permet de nous offrir un divertissement qui, sans être exceptionnel, s’avère réussi. J’ai besoin de voir la série aller plus loin que simplement raconter au détour de dialogues divers et variés ce qu’elle fait. Katey Sagal a de l’or entre les mains avec ce personnage donc je souhaite le meilleur pour la suite (et je reviendrai sans problème).

 

Note : 6.5/10. En bref, le casting fait une grande partie de la réussite de ce premier épisode qui sert d’introduction parfois bourrative à la série mais l’histoire donne envie de revenir rapidement.

A partir du 28 mai 2021 sur Disney+ Star en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article