Critiques Séries : Rebel (2021). Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : Rebel (2021). Saison 1. Episode 2.

Rebel (2021) // Saison 1. Episode 2. Patient X.

 

Si l’introduction était parfois un peu bancale, ce second épisode permet de corriger certains défauts. Le fait que l’on ait la chance d’apprendre plus des personnages secondaires qui gravitent autour de « Rebel » est une excellente nouvelle. Rebel et son troisième mari (bientôt ex) Grady (incarné par John Corbett) se battent au sujet de la maison d’amis. Rebel a fait en sorte que Cruz se sente coupable au sujet de l’affaire Strongbone en appuyant sur le fait que la femme de Cruz, Leslie, est décédée du problème de valve cardiaque elle aussi. Le personnage de Jason est alors introduit dans l’histoire comme le « cas de la semaine ». J’apprécie tout de même que le principe change un peu de ce que l’on voit habituellement dans le genre procédural. Ajoutez à l’histoire de la valve, une histoire de harcèlement et de vandalisme homophobe. Tout cela permet à Katey Sagal de faire le carnaval et donc de clairement s’éclater dans le rôle de Rebel. Le fait que l’actrice semble s’éclater sous les traits de son personnage aide là aussi grandement la série.

 

Les dialogues sont amusants et légers, comme ce que l’on est en droit d’attendre d’une série Shondaland. Pour autant, cela ne veut pas dire que c’est mauvais. C’est même le contraire, je trouve que cela apporte aussi sur des sujets compliqués quelque chose d’un peu plus lumineux. On est alors face à des monologues débités plus rapidement que la normalité, sortant au fond Rebel d’une sorte de réalisme. Mais le réalisme on le retrouve ailleurs et notamment dans les personnages et les causes que la série cherche à défendre. Rebel joue un peu ce rôle qui a toujours été parfait dans Grey’s Anatomy avec Meredith Grey. Les dialogues sont importants et permettent de s’attacher plus rapidement au personnage tout en développant aussi un peu plus cette place qu’elle prend dans la série. Mon personnage fétiche dans la série ce n’est pas forcément Rebel pour le moment mais plutôt Lana (incarnée par Tamala Jones). Elle sauve une grande partie de cet épisode car elle enquête réellement plutôt que de délivrer des lignes de dialogues faisant l’esbroufe.

 

Il y a un vrai charme dans Rebel mais la série a encore besoin de trouver la bonne façon de le faire. Par moment la série tombe dans certains pièges faciles du Shondaland-verse. Le casting reste pour le moment l’une des plus grandes forces de la série alors que certains personnages ont enfin l’occasion d’être développés de façon juste avec ce second épisode. C’est fun, c’est léger et en ce moment Rebel fait partie de ces petits plaisirs télévisuels dont on ne peut qu’avoir besoin pour sortir de la morosité ambiante. Le tout en parlant de sujets assez complexes et forts (comme l’idée l’intrigue médicale de la saison avec Strongbone qui colle parfaitement avec l’esprit Erin Brockovitch qui a inspiré la série).

 

Note : 5.5/10. En bref, Rebel a encore besoin de trouver un bon équilibre mais elle développe ses personnages et son récit de façon plus intelligente ici que dans le premier épisode.

Disponible sur Disney+ Star

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article