Critiques Séries : And Just Like That... Saison 1. Episodes 9 et 10 (season finale)

Critiques Séries : And Just Like That... Saison 1. Episodes 9 et 10 (season finale)

And Just Like That… // Saison 1. Episodes 9 et 10. No Strings Attached / Seeing the Light.

SEASON FINALE

 

« No Strings Attached » est un épisode intéressant car il est pour moi le premier épisode de la saison où l’on passe autant de temps avec le groupe de filles et pas chacune dans sa petite intrigue séparée. De plus, cet épisode trouve un véritable équilibre entre les personnages et les différentes intrigues qu’il n’y avait pas depuis un moment dans la saison (je dirais même depuis l’épisode 3). C’est plus léger, plus amusant et parfois même attachant et touchant. Cet épisode est ce qui se rapproche le plus de Sex and the City (mais pas forcément des meilleures saisons non plus). Mais en tout cas on passe pas mal de temps avec le trio et tous ces déjeuners, ces discussions où elles sont ensemble permet de retrouver l’énergie de ce groupe d’amies. Car dans Sex and the City c’était le groupe qui faisait la force de la série et And Just Like That semble avoir enfin compris. Carrie est en pleine transition dans sa vie. Big est mort, elle a fait son deuil et maintenant elle doit pouvoir aller de l’avant et passer du temps avec les autres.

 

Les échanges par SMS que Carrie a avec Samantha permettent là aussi de faire vivre (artificiellement certes) un personnage emblématique. J’espère vraiment une saison 2 avec Samantha dedans car si elle n’apparaît pas au moins une fois je pense qu’il n’est pas nécessaire de faire revenir la série. La relation entre Miranda et Che divise le public mais c’est pour moi le meilleur aspect de la saison. Disons que Cynthia Nixon est parfaite et que l’évolution de son personnage permet à And Just Like That d’aller de l’avant et de montrer que même à leur âge ces femmes peuvent découvrir le monde autrement et se découvrir elles-mêmes. Charlotte aussi évolue dans cet épisode presque plus que dans n’importe quel autre épisode de la saison. J’apprécie vraiment ce que And Just Like That fait de ses personnages ici car c’est bien plus intelligent, soigné et tout le monde a droit à ses moments. Carrie et Steve sont mêmes les meilleurs personnages de l’avant dernier épisode de la saison. Quelle bonne nouvelle que And Just Like That ait enfin trouvé une dynamique pour mieux l’envoyer dans les ronces dans l’épisode suivant.

 

« Seeing the Light » est un épisode un peu réchauffé et moins abouti que le précédent. Ce final symbolise parfaitement tout ce qui ne va pas dans la saison, le fait qu’il n’y a rien (ou presque) de réellement évènementiel là dedans. J’avais presque trop d’attentes pour ce dernier épisode mais associé au précédent il m’a donné une meilleure impression que ce que j’aurais probablement ressenti si je l’avais vu indépendamment. Le retour de Carrie sur le marché des rencontres est ce qui a sauvé l’épisode précédent et permis de renouer avec le groupe d’amies que l’on aime. Ce final tente de conclure toutes les intrigues des différents personnages et c’est ça le problème. And Just Like That éclate alors à nouveau le groupe pour donner à chacun l’occasion de conclure son récit.

 

And Just Like That délivre dans ce dernier épisode de jolis moments. Notamment Charlotte qui reste fidèle à elle même ou Carrie qui a enfin l’occasion d’évoluer elle aussi. Ces dix épisodes ne laissent pas de perspectives suffisamment intéressantes pour motiver une saison 2 qui vaudrait le coup d’oeil. Sans Samantha, And Just Like That ne fonctionne pas autant qu’elle devrait fonctionner. Samantha était vraiment le ciment de la série originale et cela se ressent plus que tout ici. Même lorsqu’elle partage des SMS ou que son nom est cité. Kim Cattrall manque à la série et si elle pouvait abandonner cette comédie de seconde zone qu’est How I Met Your Father pour venir faire coucou à ses amies dans And Just Like That si une saison 2 est commandée alors je serais le plus heureux des fans. Sans ça… pas sûr qu’un retour soit nécessaire. Surtout que ce dernier épisode symbolise justement tout ce qui ne va pas dans la saison.

 

Note : 8/10 et 4.5/10. En bref, deux épisodes très différents. Si le premier est excellent et un retour aux sources, le second symbolise tout ce qui ne va pas dans la saison.

Disponible sur Salto

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article