Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Astérix et Obélix au service de sa Majesté, majestueuse comédie

17 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critique Ciné

20231929.jpg

 

Astérix et Obélix au Service de sa Majesté // De Laurent Tirard. Avec Gérard Depardieu, Édouard Baer, Valérie Lemercier et Vincent Lacoste.


Après le désastreux troisième volet des aventures d'Asterix, la faute au mégalomane Thomas Langmann (sans le vouloir ça rime c'est fou), il était temps que la franchise trouve le moyen de changer de direction. C'est alors que Laurant Tirard et son équipe ont embarqué pour un voyage à bord du quatrième volet des aventures des héros gaulois à moustaches.  En adaptant non pas un mais deux albums, les scénaristes du film ont trouvé le moyen de rendre Astérix intéressant de nouveau. Loin de l'hilarant Mission Cléopâtre, Astérix et Obélix au Service de sa Majesté parvient à faire vivre au spectateur une expérience différente dans un univers très BDesque. On le ressent notamment au niveau des images, particulièrement belles et soignées. C'est aussi l'un des éléments qui permet au film d'être bien meilleur que le précédent et son horrible filtre jaune,

50 avant Jésus Christ. César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions il décide d'envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne.
La victoire est rapide et totale. Enfin... presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains…
Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c'est loin d'être gagné.
Quand Jolitorax arrive pour demander de l'aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu...

L'histoire était donc assez classique mais nous emmène cette fois en Britannia. Le film enchaîne alors les références culturelles (de Shipper le renard à l'heure du thé en passant par "après JC", les manières et coutumes) dans une ambiance bon enfant et légère. Le film n'est pas là pour provoquer l'hilarité des spectateurs mais plutôt pour nous divertir. C'est ce qu'il va faire tout en nous offrant une très belle palette d'acteur : Luchini en César reste l'un des délicieux personnage de ce film ou encore la très coincée mais drôle Valérie Lemercier qui n'a jamais peur de rien et on le lui rend bien par des rires. Quelques scènes sont plus fortes que d'autre mais la force c'est surement le fait que Astérix et Obélix au Service de sa Majesté est resté fidèle à l'esprit des BD de Uderzo et Gossigny. Une force certaine qui permet au film de se hisser en haut des adaptations juste derrière le film d'Alain Chabat (monument du cinéma comique français).

L'un des points sur lesquels j'avais quelques doute c'était Édouard Baer. J'aime bien l'acteur mais en 4 films c'est le troisième acteur qui incarne Astérix. Il était donc peut être temps de faire quelque chose et Baer réussi à donner du panache et un certain sens de la décontraction à un personnage qui n'avait pas eu de réelle saveur jusque là (même avec Clavier). L'enchaînement de scènes de drague façon Jean Claude Dusse c'était particulièrement bien trouvé. Le film se permet également de réécrire l'histoire avec humour et à faire des références ("les aventures d'Asterix", la création du thé, ...). Je pense que l'on a ici l'exemple parfait d'une franchise renouvelée et pourtant la bande annonce et l'affiche du film laissaient penser au pire navet de l'année mais il n'en est rien. C'est tout le contraire. Un bon moment familial qui aurait peut être mérité plus de moments cultes mais à l'égal de ce qu'avait fait Laurent de la BD du Petit Nicolas, on reste dans le même esprit.

Note : 7/10. En bref, une comédie fraîche, drôle et familiale. Sans être parfaite l'univers proche de la BD (surement l'adaptation la plus fidèle) lui vaut les honneurs.

Commenter cet article